• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

étudiant
Niveau
Grand public
Etude suivie
arts
Ecole, université
Université...

Informations sur le doc

Date de publication
19/06/2006
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
14 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
18 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Frida Kahlo

  1. Sa vie, source principale de son 'uvre
    1. L'accident, le point de départ de sa peinture
    2. Le couple Kahlo- Rivera
  2. Frida kahlo et le monde
    1. Le communisme
    2. Le surréalisme
    3. Les Etats- Unis

Frida Kahlo est une artiste mexicaine née en 1907 à Coyoacan d’un père allemand et d’une mère mexicaine.
Toutes ses œuvres seront empreintes des événements de sa vie et l’on ne peut comprendre sa peinture si l’on ignore ce qu’a été son existence.
Personnage haut en couleurs et résolument moderne, elle ne laissa personne indifférent de ceux qui la connurent. Elle fut une communiste engagée, fidèle à Staline et amante de Trotski, et fut sollicitée par les surréalistes et les new- yorkais qui lui dédièrent très vite des expositions.
Sa vie, source principale de son oeuvre : 1/ L’accident, point de départ de sa peinture

L’événement majeur qui a marqué la vie de femme et de peintre de Frida Kahlo a été la collision entre un tramway et un bus dans lequel elle se trouve le dix-sept septembre 1925. Elle a alors dix-huit ans. D’après Hayden Herrera qui a écrit la biographie la plus complète de Frida Kahlo, celle-ci fut empalée par une barre de métal, eut de multiples fractures à la colonne vertébrale et au pied droit, ainsi qu’un écrasement du pelvis.
C’est en 1926, alors qu’elle est alitée, qu’elle commence à peindre pour dissiper son ennui.
Les séquelles de son accident l’empêcheront toute sa vie d’avoir un enfant, elle subira plusieurs fausses couches et avortements, ce qui sera la cause d’une profonde tristesse que l’artiste représente dans de nombreuses toiles déstabilisantes :

La colonne brisée, huile sur toile, 1944 :

Frida Kahlo peint cette toile lorsque son état de santé se détériore, à l’époque où elle enseigne au « Séminaire de Culture Mexicaine ». Elle donne alors les cours chez elle et doit porter un corset pour pallier ses douleurs dorsales.
C’est ce corset qu’elle représente dans cet autoportrait. Elle se représente en buste, le bas du corps est couvert par un drap qu’elle tient. Tout son buste est déchiré verticalement en deux, traversé par une colonne ionique morcelée. Il n’y a plus que le corset qui soutient les deux parties du buste. Comme dans beaucoup de ses œuvres, l’artiste s’est représentée des larmes coulant sur son visage, illustration de la douleur qu’elle ressent et qu’elle tente de dissimuler au mieux. Le paysage désertique, dévasté représente la solitude dans laquelle la douleur la terre. Plan : SA VIE, SOURCE PRINCIPALE DE SON ŒUVRE :
1/ L’accident, le point de départ de sa peinture
2/ Le couple Kahlo- Rivera.

FRIDA KAHLO ET LE MONDE
1/ Le communisme
2/ Le surréalisme
3/ Les Etats- Unis

[...] De l’autre coté, un fleuve bleu clair descend d’une terre où l’on voit le continent rouge de l’URSS et de la Chine. Frida et Staline, huile sur fibre dure : Ce dernier tableau montre que Frida Kahlo avait de plus en plus de difficultés à peindre dans les derniers moments de sa vie. En effet elle prenait de nombreux médicaments pour soulager ses douleurs, et c’est certainement cela qui a affecté ses mouvements et sa vue. Frida s’est représentée assise face au spectateur, derrière elle trône un portrait monumental de Staline, apportant à l’œuvre un timbre religieux. [...]


[...] Ici Frida s’est donnée la grâce d’un personnage de Botticelli. La main longue et gracieuse, ainsi que le cou extrêmement long trouve sa source picturale dans la peinture italienne classique (La Vierge au long cou de Parmesan). Les tons sombres, le fond noir et les volutes sont empruntés aux portraits mexicains du XIXème siècle, ainsi qu’à l’Art Nouveau. À partir de sa rencontre et de son mariage avec Rivera, Frida commence à peindre avec une facture locale, sa peinture est empreinte d’un style plus naïf et se rapproche de l’art pré- colombien. [...]


[...] C’est ce corset qu’elle représente dans cet autoportrait. Elle se représente en buste, le bas du corps est couvert par un drap qu’elle tient. Tout son buste est déchiré verticalement en deux, traversé par une colonne ionique morcelée. Il n’y a plus que le corset qui soutient les deux parties du buste. Comme dans beaucoup de ses œuvres, l’artiste s’est représentée des larmes coulant sur son visage, illustration de la douleur qu’elle ressent et qu’elle tente de dissimuler au mieux. [...]


[...] En avril 1932 le couple se rend à Detroit. Dans cette ville, la jeune femme se plait beaucoup moins qu’à San Francisco et elle aime provoquer les riches industriels en faisant l’apologie du communisme, en critiquant l’Eglise et en portant ses costumes traditionnels. Les États- Unis sont alors en pleine crise économique et le contraste entre riches et pauvres choque Frida. C’est ce sentiment négatif envers la ville de Détroit et les États- Unis que l’on comprend dans l’ Autoportrait à la frontière entre le Mexique et les États- Unis (huile sur métal, 1932) : Ici l’artiste s’est représentée en pieds sur un socle, vêtue d’une robe rose. [...]


[...] L’orchidée est la fleur que lui avait offert Diego lors de son séjour à l’hôpital. Frida dit de cette fleur Quand je l’ai peinte, je voulais mêler quelque chose de sexuel au sentimental La machine, qui serait d’après le biographe de Diego Rivera Bertram D. Wolfe, l’étau de la douleur qu’elle ressent à ce moment, ou d’après l’assistante de Rivera, son utérus. Frida dit à une amie que c’était un objet lui rappelant Diego, à un autre que c’était pour expliquer le côté mécanique de toute l’affaire[3] . [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

La peinture comme expression de la souffrance dans La colonne brisée, de Frida Kahlo, 1944

 Arts & média   |  Arts   |  Dissertation   |  23/11/2006   |  fr   |   .doc   |   4 pages

Frida Kahlo, une femme peintre

 Arts & média   |  Histoire de l'art   |  Dissertation   |  15/01/2010   |  fr   |   .doc   |   10 pages

Plus vendu(s) en arts

Donner à tous accès à la culture : politiques et économie de la culture

 Arts & média   |  Arts   |  Mémoire   |  05/02/2010   |  fr   |   .doc   |   30 pages

L'Art du XX siècle

 Arts & média   |  Arts   |  Commentaire d'oeuvre   |  24/11/2010   |  fr   |   .pdf   |   95 pages
Offert !

Rapport de stage: Orange

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !