• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Contrôleur de gestion
Niveau
Grand public
Etude suivie
audit
Ecole, université
ESCP

Informations sur le doc

Date de publication
04/09/2013
Date de mise à jour
05/09/2013
Langue
français
Format
pdf
Type
fiche
Nombre de pages
15 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
1 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Les opérations de consolidation

  1. L'organisation des travaux de consolidation
  2. La saisie des données de base
    1. Date d'élaboration des données de base
    2. Homogénéité des données de base
    3. Conversion des comptes des sociétés étrangères
    4. Sommation des données de base
  3. Elimination des comptes réciproques et des opérations internes
    1. Elimination des comptes réciproques
    2. Elimination des opérations internes

Une fois retraités, les comptes des différentes sociétés intégrées sont cumulés poste à poste dans les comptes consolidés : - soit pour la totalité de leur montant, pour les filiales consolidées par intégration globale, - soit à concurrence du pourcentage d’intérêt détenu par la société consolidante, pour les filiales consolidées par intégration proportionnelle. Ils doivent être le reflet des seules opérations effectuées par le groupe avec les tiers. En conséquence, il convient d’éliminer les opérations réalisées entre sociétés du groupe qui ont une incidence sur les éléments du bilan et du compte de résultat consolidé.

[...] Exemple La société M détient une participation de dans le capital d’une filiale étrangère F1 (acquise à la constitution le 01/03/N-4). Le bilan et le compte de résultat établis en devises étrangères sont les suivants : Bilan F1 au 31 décembre N (en DE) Immobilisations Stocks Créances Disponibilités Capital 500 Réserves Résultat Dettes acquises en totalité à la constitution le 01/03/N-4 DE = 1,40 SI au 01/01/N : 650 DE = 1,15 souscription le 01/03/N-4 DE = 1,40 les réserves proviennent de résultat réalisés en N-2 (200) et en N-1 (600) Compte de résultat de F1 au 31 décembre N (en DE) Charges diverses Variation de stocks Dotations aux amortissements Dotation aux dépréciations stock Résultat de l'exercice Produits Le cours moyen du DE a évolué de la manière suivante : - Exercice N : 1 DE = 1,10 - Exercice N-1 : 1 DE = 1,20 - Exercice N-2 : 1 DE = 1,30 Au 31/12/N DE =1,20 Travail à faire : Présenter les écritures de conversion en euros, en supposant que la société F1 : - Hypothèse 1 : a des liens commerciaux prépondérants avec la société mère (ventes des biens importés de la mère) - Hypothèse 2 : a une autonomie économie et financière et que la devise étrangère est sa monnaie de fonctionnement. [...]


[...] L’élimination est donc constatée dans le compte Produits constatés d’avance. Elimination des plus-values des immobilisations acquises à l’intérieur du groupe Lorsqu'une société intégrée vend à une autre société intégrée une immobilisation, elle réalise généralement une plus-value de cession qu'on peut qualifier d'interne. Les plus-values internes doivent être éliminées afin de ramener cette immobilisation à son coût historique. Une plus-value réalisée au cours de l’exercice est éliminée du résultat tandis qu’une plus -value réalisée sur un exercice antérieur est éliminée des réserves. [...]


[...] Les postes des sociétés mises en équivalence ne sont pas cumulés. SECTION 3 Elimination des comptes réciproques et des opérations internes Elimination des comptes réciproques (voir Chapitre Elimination des opérations internes En principe, il convient d’éliminer aussi bien les profits que les pertes internes au groupe. Cependant, ces dernières n’ont pas à être éliminées si elles présentent un caractère définitif. En outre, ces éliminations peuvent ne pas être effectuées lorsqu’elles sont d’incidence négligeable sur le patrimoine, la situation financière et le résultat de l’ensemble du groupe. [...]


[...] SECTION 2 La saisie des données de base La consolidation, surtout celle qui s'effectue par intégration (globale ou proportionnelle) nécessite une information aussi homogène que possible des sociétés à consolider. Ces informations, généralement fournies sous forme de balances après régularisations d'inventaire (balance ayant servi à établir les comptes annuels : bilan et compte de résultat) doivent remplir un certain nombre de caractéristiques ou sinon être retraitées Date d’élaboration des données de base Les comptes à incorporer dans les comptes consolidés sont établis à la même date, qui est généralement la date de clôture des comptes de l’entreprise consolidante. [...]


[...] L’absence de décalage explique alors l’absence de toute imposition différée. Ecritures de retraitement au résultat Résultat global (30 x Impôt sur les bénéfices (différés) 400/3 Variation stock marchandises Exemple 3 : élimination de la marge sur stock final (mise en équivalence) La société M vend ses matières à la société C (détenue à hauteur de : mise en équivalence) avec une marge de sur le prix de vente. La société C détient en stock en fin d’exercice des matières livrées par M pour un montant de 10. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

La consolidation en IFRS

 Comptabilité & finances   |  Comptabilité   |  Guide pratique   |  30/10/2008   |  fr   |   .doc   |   37 pages

L'analyse des comptes consolidés

 Comptabilité & finances   |  Audit   |  Dissertation   |  07/12/2010   |  fr   |   .doc   |   40 pages

Plus vendu(s) en audit

Le contrôle interne : techniques d'appréciation et contrôle des comptes

 Comptabilité & finances   |  Audit   |  Dissertation   |  18/04/2007   |  fr   |   .doc   |   23 pages

Le contrôle interne : appréciation du contrôle interne et contrôle des comptes

 Comptabilité & finances   |  Audit   |  Mémoire   |  23/08/2008   |  fr   |   .doc   |   63 pages
Concours Oboulo !

Grâce à Oboulo, c'est 5 000€ de gains à gagner !

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !