• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

doctorant
Niveau
Expert
Etude suivie
comptabilité
Ecole, université
Faculté des...

Informations sur le doc

Date de publication
04/10/2007
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
12 pages
Niveau
expert
Téléchargé
4 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

La latitude managériale des dirigeants face à l’innovation technologique : Une analyse empirique sur le marché tunisien

  1. Le cadre théorique et conceptuel
    1. L'approche disciplinaire
    2. L'approche comportementale et spécifique des dirigeants
  2. Choix de l'échantillon et collecte des données
    1. Choix de l'échantillon
    2. Les techniques d'investigation
    3. La mesure des variables
    4. La méthode de traitement des données
  3. Les résultats de la recherche
    1. La vérification des conditions d'application de la méthode
    2. Les tests d'hypothèses de la recherche
    3. L'interprétation de la fonction discriminante
    4. La discussion des résultats

L’objectif de ce présent travail consiste à montrer dans quelle mesure la latitude managériale des dirigeants pourrait favoriser le développement de l’innovation technologique. Pour cela nous avons examiné si la réussite des activités d’innovation technologique dépend de la valeur disciplinaire du dirigeant ou bien de la valeur spécifique de ce dernier. Sur un échantillon de 41 entreprises tunisiennes industrielles, les résultats statistiques montrent que la propriété des dirigeants dans le capital, le comportement et le prestige de ces dirigeants sont des éléments discriminants dans le déclenchement des innovations technologiques.

[...] Du fait que cette mesure ne traduit que l’input d’innovation technologique et non pas l’output de celles-ci. Il est très possible que les activités de R&D n’abouties pas à des innovations technologiques. Pour remédier à ce problème et pour répondre à notre objectif nous avons précisé dans notre questionnaire si les entreprises en question, durant au moins l’une des trois dernières années (2002–2003–2004), ont lancé des innovations technologiques. Une fois nous pouvons nous y rassurer, notre démarche passera à la deuxième procédure. Cette étape consiste à garantir que les entreprises retenues aient déclaré qu’elles avaient innové. [...]


[...] Plus spécifiquement lorsqu’il s’agit de s’engager dans des projets d’innovation technologique, cette aversion s’amplifie. A l’inverse, les dirigeants qui font partie des catégories des entrepreneurs et pour lesquels la valorisation de leurs patrimoines passe par une prise de risque supérieur, s’avèrent au contraire plus motivés à s’engager dans le processus d’innovation. Nos tests statistiques confirment cette situation. La troisième variable présentée par la fonction discriminante est relative au prestige du dirigeant. En effet, les dirigeants qui ont des participations dans des conseils d’administration d’autres entreprises sont les plus incités à chercher à rentabiliser les activités de R&D. [...]


[...] (2003), Market : études et recherches en marketing Ed Dunod, Paris. Geletkanycz, M.A., Boyd, B.K., Finkelstein, S. (2001), «The Strategic Value of CEO External Directorate Networks: Implications For CEO Compensation», Strategic Management Journal, Vol pp. 889-898. Hambrick D.C., Mason P. (1984), Upper echelons: the organization as a reflection of its top managers Academy of Management Review, Vol pp. 193-206. James, C. H. (2005), «Competing in the New economy: the Effect of Intellectual Capital on Corporate Entrepreneurship in High-Technology New Ventures», R&D Management, Vol 2. [...]


[...] Les actionnaires dominants seraient en effet susceptibles de gérer l’entreprise en faveur de leurs propres intérêts. Ceci risque de porter préjudice aux autres actionnaires minoritaires. A la base de ce qui a été avancé il s’avère qu’il n’existe pas un consensus sur le sens de l’influence de la propriété individuelle sur les activités d’innovation technologique. D’où l’émission de l’hypothèse suivante : Hypothèse : la propriété majoritaire individuelle influence les activités d’innovation technologique L’approche comportementale et spécifique des dirigeants Cette approche insiste sur la spécificité du dirigeant dont les compétences propres sont des déterminants de la création de valeur. [...]


[...] Partant du postulat avancé par Pérez (2003) selon lequel l’objet de la gouvernance est définit comme étant le management du management il en résulte que la création de la valeur recherchée par tout système de gouvernement d’entreprise est avant tout une affaire qui incombe aux dirigeants. Une interrogation s’impose à l’évidence à savoir est-ce que la création de la valeur via les activités d’innovation technologique dépend de la valeur disciplinaire des dirigeants ou de la valeur spécifique de ceux-ci ? [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

La fidélisation de la clientèle des entreprises dans la banque, cas de la Standard Chartered Bank...

 Marketing & marques   |  Marketing bancaire   |  Étude de cas   |  29/10/2007   |  fr   |   .doc   |   57 pages

Plus vendu(s) en comptabilité

Le procédé de révision des comptes, rapport de stage

 Comptabilité & finances   |  Comptabilité   |  Rapport de stage   |  06/03/2008   |  fr   |   .doc   |   24 pages

Rapport de stage en cabinet d'expertise comptable

 Comptabilité & finances   |  Comptabilité   |  Rapport de stage   |  13/11/2013   |  fr   |   .doc   |   12 pages
Offert !

L'avenir de la grande distribution

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !