• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Ingénieur patrimonial
Niveau
Grand public
Etude suivie
finance
Ecole, université
BEM...

Informations sur le doc

Date de publication
07/06/2010
Date de mise à jour
16/07/2014
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
23 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
26 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

La gestion des coûts dans une entreprise individuelle

  1. Les coûts complets
    1. Intérêts de la méthode
    2. Méthode de calcul des coûts complets
    3. Limites et critiques des coûts complets
  2. Les coûts partiels
    1. Rappel sur les coûts partiel
    2. La méthode du direct costing
    3. La méthode du direct costing évolué
    4. La méthode du coût direct
    5. Application générale
    6. Les coûts marginaux
    7. Application : cas de l'entreprise C.A.Q.D
  3. Méthode ABC / AVM
    1. Principe
    2. Objectifs de la méthode
    3. Méthode de calcul
    4. Spécificités ? méthode AVM
    5. Intérêt de la méthode ABC / AVM
    6. Limites
    7. Application

Le coût est un terme général signifiant l’appauvrissement généré dans le cadre d’une activité économique. A traveau-delàossier, nous allons nous intéresser et nous questionner sur l’importance de la gestion des coûts dans une entreprise industrielle. De prime abord, la juxtaposition deouverte « gestion » et « coût » semble surprenantepeut-iltion de coût étant le plus souvent associée à l’idée de calcul du coût d’un produit ou d’un projet. Ici, par le terme de coût, nous prenons en considération la notion de consommation de ressources.

Son intérêt ne réside pas dans leÀ traversffectué mais dans l’information qu’il apporte sur la nature des ressources consommées et sur la forme de leur consommation, censé assurer un meilleur suivi et ainsi une meilleure gestion des ressources consommées de l’entreprise. Ainsi, la gestion des coûts a un intérêt hautement stratégique, influant directement sur la politique économique de l’entreprise.

Elle permet une analyse a posteriori des défaillances observées dans l’organisation, mais aussi et surtout deffectué,une politique de développement stratégique cohérente et en adéquation avec les ressources à disposition de l’entrepricenséeD’autre part, la gestion des coûts dans une entreprise tend à devenir une préoccupation majeure face à un contexte économique en constante évolution, qui oblige à une plus grande réactivité, une meilleure utilisation des différents acteurs de l’entreprise et une maîtrise accrue de ses coûts de fonctionnement. Via ce dossier, nous tacherons de démontrer que la gestion des coûts peut aider une entreprise à se construire un avantage concurrentiel durable.

La gestion des coûts sera analysée dans le cadre d’une entreprise industrielle. Cela se justifie par le fait que les entreprises industrielles sont de véritables précurseurs dans le domaine de la gestion des coûts et qu’elles tendent à être les plus innovantes.

[...] - Mesurer les conséquences d’une décision relative à un produit sur les activités de l’entreprise, telle le recours à la sous-traitance. - Déterminer des couts de revient de produits plus pertinents que ceux issus de ka méthode classique, grâce à une analyse plus fine des facteurs de couts. - Expliquer la consommation de ressources (charges indirectes) pour mieux comprendre la source des couts et leur comportement. - Améliorer la qualité des prises de décision et la performance de l’entreprise en déterminant les activités qui créent le plus de valeur pour le client, les activités intéressantes à développer pour l’entreprise de celles qui doivent être externalisées Méthode de calcul Pour les charges directes, le traitement est identique à celui de la méthode classique des couts complets alors que celui des charges indirectes est différent. [...]


[...] Il est donc nécessaire de calculer les coûts analytiques par entité de production et par article produit afin de vérifier la pertinence de la politique économique de l’entreprise industrielle. La maîtrise des coûts tend à devenir une des priorités sinon la priorité des entreprises industrielles, c’est pourquoi la méthode des coûts complets prend une importance croissante, puisqu’elle tient compte de toutes les charges supportées par l’entreprise. C’est une méthode qui permet d’analyser l’ensemble des charges de l’entreprise et ainsi de déterminer le coût de toutes les composantes de son activité (produit, branche d’activité, commande), optimisant ainsi la gestion de l’entreprise et favorisant le repérage des éléments déficitaires ou rentables, propice à une bonne politique économique. [...]


[...] On ne peut prendre une décision d’abandon qu’en rattachant au produit ou au segment de clientèle les charges spécifiques qui disparaîtront avec lui. Analyse du résultat par produit : Analyse du résultat par segments : Les résultats obtenus permettent de constater qu'aucune marge sur coûts spécifiques n'est négative et que tous les produits et clientèles contribuent à la couverture des charges communes. A priori, aucune décision d'abandon n'est à prendre. En allant plus loin dans l'analyse, on peut envisager le cas d'un retrait simultané de l'un des produits et d'une clientèle. [...]


[...] La société envisage d’effectuer un effort de promotion, mais compte tenu de ses moyens, hésite entre deux cibles : les entreprises ou les particuliers. On estime qu’il serait possible d’accroître de le chiffre d’affaires des particuliers ou bien celui des entreprises de sans accroître les frais fixes. (Par contre, un double effort n’est pas envisageable actuellement). Information sur les frais fixes spécifiques Plusieurs catégories de frais fixes spécifiques ont été identifiées. Les frais : - liés au produit meuble en acajou : ce produit est fabriqué avec un acajou très résistant qui nécessite un traitement particulier au sein d’un atelier spécialisé. [...]


[...] En premier, on divise l’activité en centres de travail. Chaque centre est alors décomposé en activité et les charges indirectes y sont affectées. Ensuite On recherche la cause de la variation de consommation des ressources soit les charges indirectes ou la cause de fluctuation du cout pour chaque activité. Il est donc nécessaire de réunir les activités ayant un même inducteur en centres de regroupement. Un inducteur est un facteur expliquant la variation du cout de l’activité. L’inducteur et l’activité ont un lien de causalité. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Quels sont les objectifs et outils de la gestion des coûts dans l'entreprise ?

 Comptabilité & finances   |  Contrôle de gestion   |  Dissertation   |  28/09/2009   |  fr   |   .doc   |   15 pages

Les rôles de la gestion budgétaire, du reporting et du calcul de coûts dans la stratégie

 Comptabilité & finances   |  Contrôle de gestion   |  Dissertation   |  08/06/2009   |  fr   |   .doc   |   11 pages

Plus vendu(s) en contrôle de gestion

Contrôle de gestion et stratégie

 Comptabilité & finances   |  Contrôle de gestion   |  Mémoire   |  27/08/2008   |  fr   |   .doc   |   49 pages

La conception d'un système de contrôle de gestion dans une PME (cas des PME marocaines)

 Comptabilité & finances   |  Contrôle de gestion   |  Mémoire   |  01/09/2008   |  fr   |   .doc   |   114 pages
Offert !

Analyse du secteur de l'eau en bouteille en France en 2009, en vue du lancement d'un nouveau produit

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !