• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Etudiante
Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
université

Informations sur le doc

Date de publication
13/05/2011
Date de mise à jour
27/05/2011
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
3 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

La police judiciaire au Maroc

  1. Organisation et compétence de la police judiciaire
    1. Identification du personnel de la Police Judicaire
    2. Missions de la police judiciaire
  2. Contrôle et mécanismes d'amélioration des fonctions
    1. Responsabilité de la police judicaire
    2. Diagnostic des conditions de travail et mécanismes pour son développement

La direction générale de la sûreté nationale généralement connue sous le nom de la sûreté nationale, est le principal organisme de la police nationale marocaine. Elle est chargée d'appliquer l'ordre public conformément à la loi marocaine , elle est placée sous la tutelle du Ministère de l'Intérieur. La police judiciaire fait partie du corps de la police et se distingue de la police administrative.
La police judiciaire constitue l'un des éléments nécessaires au bon fonctionnement de la procédure pénale : Elle est chargée de la mise en oeuvre de l'enquête notamment constater les infractions, de rassembler les preuves et d'en rechercher les auteurs. Elle relève de la direction et du contrôle de l'autorité judiciaire. Elle a donc un but répressif qui s'oppose au but préventif de la police administrative qui veille au maintien de la paix et de la sécurité en empêchant la perpétration des infractions et relève de la direction et du contrôle de l'autorité administrative

[...] Première partie : Organisation et compétence de la police judiciaire. Identification du personnel de la Police Judicaire L’article 19 du code de procédure pénale répartit le personnel de la police judiciaire en quatre catégories : - Les officiers de police judiciaire - Les officiers de police judiciaire chargés des mineurs - Les agents de police judiciaire - Les fonctionnaires et agents chargés par la loi de certaines fonctions de police judiciaire. Les officiers supérieurs de police judiciaire : Sont qualifiés d’officiers supérieurs de la police judiciaire : le procureur général du roi, le procureur du roi et ses substituts et le juge d’instruction. [...]


[...] Elle est chargée d'appliquer l'ordre public conformément à la loi marocaine , elle est placée sous la tutelle du Ministère de l'Intérieur. La police judiciaire fait partie du corps de la police et se distingue de la police administrative. La police judiciaire constitue l’un des éléments nécessaires au bon fonctionnement de la procédure pénale : Elle est chargée de la mise en œuvre de l’enquête notamment constater les infractions, de rassembler les preuves et d’en rechercher les auteurs. Elle relève de la direction et du contrôle de l’autorité judiciaire. [...]


[...] En cas de manquement au devoir, les officiers de police judiciaire s’exposent à des mesures disciplinaires soir pour : - la négligence et l’incompétence - l’abus de pouvoir S’il est prouvé que l’officier de police judiciaire a effectivement commis une infraction pendant l’exercice de son travail, il sera soumis aux sanctions suivantes : - notes d’orientation à l’officier - l’arrêt temporaire d’exercer les fonctions de la police judiciaire pour une durée qui ne dépasse pas 1 an - l’arrêt définitif de l’exercice des fonctions de la police judiciaire L’officier de la police judiciaire peut s’exposer à des mesures disciplinaires de la part du département ou de la direction dont il appartient qui sont prises par ses supérieures à travers le conseil disciplinaire responsabilité pénale et civile À l’occasion de l’enquête policière, les officiers de la police judiciaire peuvent commettre certaines fautes qui sont réprimées par la loi pénale. Cette responsabilité a pour objectif d’assurer le bon fonctionnement de la justice d’une part, et d’une autre part interrompre toute tentative d’exploiter son pouvoir de la part du personnel de la police judiciaire. [...]


[...] On peut citer : -manque du personnel par rapport à ses compétences -faiblesse des ressources matérielles et de la logistique - faiblesse de la formation continue les mécanismes de développement du travail Actuellement, la police judiciaire doit développer les méthodes et les moyens de travail pour affronter les différents types de crime que ça soit simple ou organisé surtout que les criminels commencent à exploiter le développement technologique et informatique et moyens de communication moderne en leurs faveurs pour le simple but de violer la loi. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Comment le Maroc peut-il tourner la page des années de plomb?

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Mémoire   |  08/05/2008   |  fr   |   .doc   |   83 pages

Le pouvoir régional au Maroc : entre la complexité de la centralisation et la contrainte de la...

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Mémoire   |  28/08/2009   |  fr   |   .doc   |   265 pages

Plus vendu(s) en procédure pénale

La loyauté de la preuve dans la procédure pénale

 Droit privé & contrat   |  Procédure pénale   |  Dissertation   |  24/01/2007   |  fr   |   .doc   |   7 pages

Synthèse de procédure pénale pour la préparation au CRFPA

 Droit privé & contrat   |  Procédure pénale   |  Fiche   |  19/11/2008   |  fr   |   .doc   |   66 pages
Offert !

Les dates clés de l'histoire contemporaine française - de 1954 à 1989

Accéder à la dissert' du jour
Concours Oboulo !

Grâce à Oboulo, c'est 5 000€ de gains à gagner !

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !