DONNEZ VOTRE AVIS ! PARTICIPEZ AU SONDAGE OBOULO !

X
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Etudiante
Niveau
Avancé
Etude suivie
management...
Ecole, université
BEM...

Informations sur le doc

Date de publication
06/01/2009
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
12 pages
Niveau
avancé
Téléchargé
7 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Quel avenir pour l'agriculture française ?

  1. Les objectifs aujourd'hui atteints
    1. Un modèle agricole français adapté au système productiviste et multifonctionnel
    2. Le développement favorisé par certaines subventions allouées aux agriculteurs français
  2. Une double perspective d'avenir
    1. Certains défis restent à relever
    2. Vers une libéralisation du secteur agricole ?

L’agriculture est l’ensemble des activités économiques ayant principalement pour objet la culture des terres, et d’une manière générale, l’ensemble des travaux transformant le milieu naturel pour la production de végétaux et d’animaux utiles à l’Homme.
Le poids de l’activité agricole en France (y compris le secteur des industries agro-alimentaires) représentait 3,9% du PIB en 2004, contre 7% environ en 1980. Le nombre de personnes employées par l’agriculture s’élève à 751.000 personnes (Agreste, 2006), soit trois employés pour 100 ha, contre 4,7 employés pour 100 ha en 1988. La place de l’agriculture dans l’économie française est donc aujourd’hui non-négligeable, mais en baisse.
L’agriculture française a profondément évolué après la Seconde Guerre Mondiale, en effectuant une « révolution silencieuse » appuyée par les politiques agricoles mises en place. La recherche du rendement à tout prix, but unique pendant de longues années, a marqué profondément les générations d’agriculteurs.
De nos jours, nous n’avons plus une agriculture de production de masse ; elle a été remplacée par des agricultures de proximité, diversifiées, attentives à la qualité de leurs produits, avec des AOC (appellations d’origine contrôlée), des labels bio, des IGP (indication géographique protégée). Elles privilégient le territoire, la région, la typicité, dans une économie mondialisée. Bien qu’elles ne représentent pas des volumes importants, elles permettent à des régions de conserver une agriculture qui entretient ses paysages tout en produisant des denrées intéressantes. Elles répondent aux besoins de certains consommateurs de redécouvrir des aliments à travers leur histoire (conditions d’élevage, de culture et de transformation) et leur région d’origine.

[...] - L’éco-conditionnalité est le principe selon lequel les agriculteurs doivent respecter les exigences de la protection de l'environnement pour bénéficier du soutien des marchés. Il a été incorporé dans la réforme de l'Agenda 2000. La réforme de la PAC de 2003 a mis davantage encore l'accent sur l'éco-conditionnalité, qui est devenue obligatoire. - Enfin, les pressions sur l’environnement constituent la dernière contrainte environnementale. L'UE applique des mesures agro-environnementales qui soutiennent des pratiques agricoles particulières, allant au-delà du niveau de base des bonnes pratiques agricoles, et contribuent à protéger l'environnement et à préserver le paysage. [...]


[...] La PAC est définie par deux grands principes : - Un marché agricole unique (pas de barrières douanières, harmonisation des règles sanitaires et normes techniques) - La solidarité financière De plus, elle est organisée autour de grands mécanismes : - Les OCM (garantit la stabilité du marché) - Les aides directes aux agriculteurs (ont pour but de donner aux agriculteurs un revenu minimal garanti indépendamment de la qualité produite) - Les incitations financières (encouragent l’agriculteur à respecter l’environnement). Depuis 2003, le système a été révisé. Il est désormais fondé sur des principes tels que la maîtrise de l’offre agricole (pour éviter la surproduction) et la politique de développement rural. La PAC est financée par l’Union européenne Fiche sur les labels LE LABEL Qu'est-ce qu’un label ? Le label reconnaît à un produit ou à un service des caractéristiques destinées à créer de la confiance entre le fournisseur et le client. [...]


[...] Conséquences : Exploitations plus productives, plus intensives, plus grandes, plus uniformes. 2000-2006 Conséquences : Naissance d’interrogations : faut-il intensifier encore plus ? Conséquence: Surproduction. Nouvelle PAC (3ème, accords de Luxembourg 2003) marque un tournant. L’UE des 25 ne peut plus se permettre de subventionner autant son agriculture. Par conséquent, la production agricole et l’agriculture dans son ensemble doivent respecter la réalité du marché. [...]


[...] Sandretto, éditions Nathan - Notre agriculture : nouvelle PAC, nouveaux enjeux, O. de Gasquet, éditions Vuibert - Dictionnaire d’Economie et de Sciences Sociales, C.-D. Echaudemaison, éditions Nathan Annexes du dossier 1. Fiche sur la PAC La PAC Rappel historique La PAC (politique agricole commune) voit le jour dans les années 50, sur un territoire dévasté par des années de guerre, paralysant l’agriculture et, de ce fait, l’approvisionnement alimentaire. Elle est réellement mise en place en 1962, par les six états membres de la CEE. [...]


[...] Suite à ces constats, nous pouvons à présent nous demander quel avenir l’agriculture française a devant elle. En effet aujourd’hui, certains points comme le secteur agricole face à la mondialisation, face à l’environnement, ou encore sa place dans la société de demain, sont sujets à des doutes et controverses. Nous étudierons dans un premier temps les objectifs aujourd’hui atteints par le secteur agricole, avant de mettre en avant les défis restant à relever ainsi que ses possibles ouvertures. Première partie Les objectifs aujourd’hui atteints Un modèle agricole français adapté au système productiviste et multifonctionnel À partir de 1945, la France a révolutionné progressivement son secteur agricole à l’aide de plusieurs moyens. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Quelle place pour l'agriculture dans l'économie française ?

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Dissertation   |  26/02/2008   |  fr   |   .doc   |   6 pages

L'importance de la Politique Agricole Commune (PAC) pour l'agriculture française

 Politique & international   |  Questions européennes   |  Cours   |  04/04/2010   |  fr   |   .doc   |   10 pages

Plus vendu(s) en économie générale

Processus de création d'entreprise: bar à thème

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Étude de marché   |  09/06/2006   |  fr   |   .doc   |   40 pages

L'économie de partage en France

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Mémoire   |  10/07/2013   |  fr   |   .pdf   |   47 pages
Offert !
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !