• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Etudiant
Niveau
Expert
Etude suivie
CONTROLE DE...
Ecole, université
ISG PARIS

Informations sur le doc

Date de publication
09/12/2002
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
6 pages
Niveau
expert
Téléchargé
6 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

En quoi l'organisation est-elle un mode de coordination efficace alternatif au marché ?

  1. Le choix de l'organisation comme réducteur de coûts
    1. L'organisation en remplacement du marché lors d'actifs spécifiques : la théorie des coûts de transaction (WILLIAMSON)
    2. Le choix de l'organisation comme source de gains par la technologie et comme créateur justifié d'un monopole naturel
  2. Le choix de l'organisation comme action sur les phénomènes exogènes positifs et négatifs
    1. Le choix de l'organisation permet d'endogénéiser les externalités positives
    2. L'organisation permet de réduire les effets émanant d'externalités négatives

Quelles peuvent être les modalités qui expliquent que le choix de l'organisation, comme arrangement institutionnel, apparaît comme préférable dans la coordination des activités alternativement à celle du marché ? Pour répondre à cette question, nous nous intéresserons à deux thèmes qui apportent des raisons au choix de l'organisation. En effet, la recherche de la diminution des coûts de transaction et de production dévoile cette motivation. A cela, nous étudierons l'existence de phénomènes exogènes que l'organisation peut réduire, s'ils sont négatifs, ou s'approprier, s'ils sont positifs ; améliorant la situation lorsque la coordination était faite par le marché

[...] Les agents vont alterner la coordination entre organisation et marché. Ceci apparaît comme la meilleure solution qui est de compléter le contrat du marché par la hiérarchie de l'organisation. La partie complexe de l'échange sera gérée par la hiérarchie et donc intégrer à l'organisation, la partie simple de l'échange restera coordonner par le contrat, et donc le marché. A aucun moment, le mode de coordination organisationnel se retrouve seul pour gérer l'échange. Le marché est toujours présent, il coordonne toujours une partie des échanges. [...]


[...] Ce bien intermédiaire a une qualité dépendante de l'effort de fabrication de ce fournisseur. Notons qu'il y a des états de la nature, imprévisibles comme la neige ou la pluie qui perturbent l'application du contrat comme la livraison. Le fournisseur peut observer les états de la nature et possède des informations sur la qualité de l'input qu'il produit. Le producteur, lui, a une asymétrie à la fois sur les actions du fournisseur mais aussi sur les états de la nature. [...]


[...] En quoi l'organisation est-elle un mode de coordination efficace alternatif au marché? Introduction L'économiste A. SMITH considérait que seul le marché pouvait permettre une coordination des actions des agents de manière optimale par le principe de l'autorégulation. Mais au XXème siècle, un autre économiste, CHANDLER, apporte l'idée principale que les grandes entreprises prennent la place du marché dans la coordination des activités économiques et dans l'allocation des ressources. La main invisible du marché de SMITH est remplacée par la main visible des organisations de CHANDLER. [...]


[...] Les coûts de contractualisation ne peuvent pas permettre d'atteindre un niveau de contrat complet, il ne peut être efficace dans toutes les situations. A cela vient se greffer la rationalité limitée, ce qui rend la coordination par le marché très loin de l'image de perfection qu'en avait A. SMITH, le père de la main invisible du marché. La coordination par le marché ne doit toutefois pas être considérée comme totalement inefficace et révolue. Bien au contraire, elle reste plus qu'efficace dans une très grande majorité des échanges économiques. [...]


[...] Il apparaît un dilemme entre incitation et assurance, on peut effectuer un système incitatif pour que le fournisseur révèle des informations sur ses actions. Pour cela, on lui donne une part plus grande du surproduit de l'échange en contrepartie. Sinon on réduit cette part en supportant le risque avec lui. Face à ce dilemme, le producteur peut donc choisir de remplacer la coordination du marché par celle de l'organisation en intégrant ce fournisseur. Il pourra ainsi contrôler directement l'action qui est effectué sur cet input à travers la nomination d'un manager. Néanmoins, il reste toujours des informations qui ne remontent pas jusqu'au producteur. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

La coordination des politiques économiques en Europe

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Mémoire   |  28/04/2004   |  fr   |   .doc   |   48 pages

Lutte internationale contre le trafic de cocaïne: efficacité des alternatives aux cultures de la...

 Politique & international   |  Relations internationales   |  Mémoire   |  19/09/2007   |  fr   |   .doc   |   110 pages

Plus vendu(s) en économie générale

Processus de création d'entreprise: bar à thème

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Étude de marché   |  09/06/2006   |  fr   |   .doc   |   40 pages

Comment la crise des subprimes est-elle née aux Etats-Unis et comment impacte-t-elle les marchés...

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Étude de cas   |  15/01/2008   |  fr   |   .doc   |   91 pages
Offert !

Les stratégies d'amélioration des acquisitions orthographiques des élèves

Accéder à la dissert' du jour
Concours Oboulo !

Grâce à Oboulo, c'est 5 000€ de gains à gagner !

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !