DONNEZ VOTRE AVIS ! PARTICIPEZ AU SONDAGE OBOULO !

X
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Etudiante, serveuse
Niveau
Avancé
Etude suivie
histoire...
Ecole, université
Université...

Informations sur le doc

Date de publication
14/12/2007
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
avancé
Téléchargé
17 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Le théâtre de Pompée

  1. Un complexe architectural démesuré construit dans un contexte bien précis
    1. Rivalités et course aux honneurs
    2. Une construction innovante, sur la base de l'architecture hellénistique
  2. Art et architecture en tant qu'outil idéologique
    1. Du temple à la Curie: Vénus Victrix et Pompée, le ciel et la terre
    2. Des enfers à l'Olympe: l'héroïsation de Pompée le Grand

Issu d'une famille équestre, Pompée (106-48 av JC) a toujours mené une carrière en dehors des cadres normaux imposés par le cursus honorum. A peine agé de 25 ans, il est chargé par Sylla d'éliminer les derniers marianistes en Sicile et en Afrique alors qu'il n'a jamais exercé de magistrature. Dès lors, il entame une prodigieuse carrière militaire dont les succès lui vaudront d'être surnommé Magnus (Grand) par Sylla lui-même, en comparaison avec Alexandre le Grand.
Il est donc l'homme fort de la république. Mais la concurrence l'oblige à s'allier en un triumvirat avec César et Crassus par accord tacite. Bientôt César part pour une campagne en Gaule et Crassus s'engage en Orient et Pompée se retrouve donc seul à Rome, pourvu d'une notoriété immense, renforcée par le poids de trois triomphes.
C'est justement à l'issue de son troisième triomphe, le 29 septembre 61, consacrant sa victoire sur les pirates et sur l'Orient, que la vaste propagande à son sujet largement alimentée par Cicéron, et visant depuis déjà plusieurs années à le présenter en tant que pacificateur de l'Oekumenum, c'est à dire le monde connu, voire en tant que héros, voit son couronnement par la mise en ébauche d'un projet de construction d'un théâtre offert au peuple par Pompée. Le terme théâtre est néanmoins assez restrictif puisqu'ils s'agit en fait d'un vaste complexe architectural: un quadriportique et une curie prolongent le théâtre, lui même surmonté d'un temple dédié à la déesse Vénus Victrix, se dressant sur la partie occidentale du Champ de Mars. Mais nous verrons par ailleurs que l'intérêt de la construction se situe plus dans le message idéologique et symbolique qu'elle va transmettre que dans la construction d'un théâtre à proprement parler.
Depuis le 17e siècle, de nombreux travaux archéologiques ont tenté de nous restituer l'apparence et la signification idéologique de ce monument aujourd'hui disparu. Les connaissances sont parfois lacunaires et en perpétuelle évolution, validées ou contredites par les nombreux textes antiques sur le sujet, comme ceux de Plutarque, Cicéron, Dion Cassius, ou encore l'architecte Vitruve.
Toutes ces recherches et excavations ont néanmoins permis de visualiser dans l'ensemble le complexe, et de nous faire une idée sur son contenant idéologique d'une part d'après le contexte dans lequel il a été édifié et les origines de son architecture, et d'autre part grâce à l'interprétation de sa décoration.

[...] Il fait donner à ses frais des représentations théâtrales dans tous les quartiers et entame rapidement un projet de restructuration du forum et du Capitole. Le Sénat lui décerne sur ce dernier une statue en bronze doré de lui sur le char triomphateur qui semble survoler une allégorie de la terre habitée, et la dédicace le qualifie de demi-dieu. César a donc rapidement entrepris de contrebalancer la popularité de son rival Pompée, d'autant plus que ses expéditions militaires le contraignent à s'éloigner de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps. [...]


[...] Dès lors, il entame une prodigieuse carrière militaire dont les succès lui vaudront d'être surnommé Magnus (Grand) par Sylla lui-même, en comparaison avec Alexandre le Grand. Il est donc l'homme fort de la république. Mais la concurrence l'oblige à s'allier en un triumvirat avec César et Crassus par accord tacite. Bientôt César part pour une campagne en Gaule et Crassus s'engage en Orient et Pompée se retrouve donc seul à Rome, pourvu d'une notoriété immense, renforcée par le poids de trois triomphes. [...]


[...] Il s'agit dès lors de savoir lesquels. L'erreur des spécialistes a été de chercher pendant longtemps un théâtre ou un temple ayant véritablement et principalement servi de modèle à l'édification du complexe pompéien, d'autant plus qu'ils se sont confortés dans cette idée à cause du récit de Plutarque qui nous parle de la reconstitution en grand du théâtre de Mylilène dans ses Vies de Pompée. Mais alors qu'aucun complexe de ce genre n'a été retrouvé à ce jour ni à Mytilène, ni ailleurs, des recherches plus approfondies ont permis de réaliser qu'en fait, l'édifice emprunte à de multiples précédents architecturaux orientaux qui, une fois réunis, forment sur le Champ de Mars un complexe original dont les dimensions sont, quant à elles, sans précédent dans le monde antique. [...]


[...] Il tient dans sa main gauche la sphère terrestre. Les liens entre Venus Victrix et Pompée sont au coeur de toute la signification symbolique de l'édifice. La déesse envoie la victoire que le héros reçoit car il y est destiné. Car Pompée est ici magnifié, représenté à la manière des héros mythiques et pacificateurs. Cette idée est renforcée par la présence, dans le théâtre, de 14 statues mentionnées par Suétone et Pline, symbolisant les nations soumises par l'imperator, comme un récapitulatif de ses trois triohmphes. [...]


[...] Art et architecture en tant qu'outil idéologique Du temple à la Curie: Vénus Victrix et Pompée, le ciel et la terre Au sommet de la cavea se situe le temple dédié à Venus Victrix où se trouve une statue de la déesse debout, tenant une victoire dans sa main droite et serrant un sceptre de sa main droite, accoudée à un bouclier reposant sur un globe cosmique. A l'opposé du complexe, dans la curie, se situe une sculpture de Pompée de 3m de haut, retrouvée en 1658 et nommée aujourd'hui le Pompée Spada. L'imperator y est représenté nu, un baudrier barrant sa poitrine et soutenant épée et fourreau, une chlamyde sur son épaule gauche ornée d'une fibule d'apparat à tête de gorgone. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Le théâtre maritime

 Histoire & géographie   |  Histoire antique   |  Dissertation   |  06/06/2004   |  fr   |   .doc   |   6 pages

Le théâtre de Marcellus

 Histoire & géographie   |  Histoire antique   |  Cours   |  03/04/2010   |  fr   |   .doc   |   3 pages

Plus vendu(s) en histoire antique

Les diasporas grecques aux IIIème-VIIIème siècles

 Histoire & géographie   |  Histoire antique   |  Dissertation   |  28/02/2013   |  fr   |   .doc   |   89 pages

La prise d'Athènes et l'incendie de l'Acropole

 Histoire & géographie   |  Histoire antique   |  Dissertation   |  06/07/2008   |  fr   |   .pdf   |   7 pages
Offert !

Le business model d'une start up : AirBnB

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !