• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

étudiant
Niveau
Grand public
Etude suivie
histoire...
Ecole, université
Université...

Informations sur le doc

Date de publication
23/05/2012
Date de mise à jour
30/05/2012
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
3 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Le rôle des communications pendant la Première Guerre mondiale

  1. Les différents moyens de communication pendant la Première Guerre mondiale
    1. Le téléphone
    2. La T.S.F
    3. Les autres moyens de communication
  2. Comparaison des utilisations entre les pays
    1. Comparaison de l'utilisation du téléphone entre l'Allemagne et la France
    2. Comparaison de l'utilisation de la T.S.F entre l'Allemagne et la France
    3. Utilisation des moyens de communication dans les autres pays
  3. Les conséquences de l'utilisation des moyens de communication
    1. L'écoute
    2. Le sabotage
    3. Les limites de l'ensemble documentaire, dues à la propagande

En 2009, une exposition a eu lieu au Mémorial de Verdun sur les communications pendant la Première Guerre mondiale. Cette exposition révèle alors des informations inédites, en raison du peu d’ouvrages écrits sur le sujet. Pourtant, les communications ont non seulement évoluées au cours de cette guerre, mais de plus jouées un rôle crucial.
Notre ensemble documentaire, composé de cinq documents, nous permet alors de nous pencher sur la question. Le premier document est tiré des Annales des P.T.T dans le chapitre « les enseignements de la guerre », édité en 1921. Plus précisément, l’extrait est tiré du discours du capitaine Toché devant de jeunes administrateurs. Le second est une carte extraite de Nachrichtentruppe des Heeres und Deutsh Reichpost, de Kampe Hans Georg, et représente l’ensemble du réseau téléphonique allemand en 1916. Le troisième document est une image de la Collection du Mémorial de Verdun, montrant un projecteur servant à communiquer par signaux lumineux. Le quatrième document est aussi une image, représentant des monteurs de ligne allemands, extraite du journal français Le Miroir en décembre 1914. Enfin, le cinquième est une carte postale allemande, de la collection E. Siegel, avec pour message « Attention ! L’ennemi écoute ! ».
Les auteurs sont donc variés, mais il est important de noter ceux des documents un et quatre. En effet, l’auteur du document un, le capitaine Toché, était un officier pendant la guerre, et son discours aux jeunes administrateurs est prononcé peu de temps après la guerre. Il faut donc prendre en compte que l’objectivité du texte ne peut être que partielle. De la même manière, le journaliste qui choisit la photo des monteurs allemands et qui y ajouta la légende s’adresse au peuple français au début de la guerre. Ce sont des éléments à prendre en compte dans l’étude des documents.

[...] L’Allemagne avec le téléphone, et la France avec la T.S.F, ont toutes les deux fait la course à l’armement des moyens de communication pour s’imposer dans le conflit. Ainsi, le sabotage ou encore l’écoute sont partis intègres de la Seconde Guerre mondiale. On peut donc parler de guerre des communications en parallèle à la Première Guerre mondiale. Cette importance des communications dans la guerre n’est pourtant que minime comparé aux guerres qui suivront, qui, avec l’évolution des moyens de communication, donneront une place encore plus importante aux communications. [...]


[...] n 251, P.U.F Revue : LEFÉBURE Antoine, La T.S.F au service de la Grande Guerre, article paru dans le magazine Réseaux Sources internet : - Encyclopédie Persee - Encyclopedia Universalis - Wikipédia Plan détaillé : Les différents moyens de communication pendant la Première Guerre mondiale Le téléphone La T.S.F Les autres moyens de communication Comparaison des utilisations entre les pays Comparaison de l’utilisation du téléphone entre l’Allemagne et la France Comparaison de l’utilisation de la T.S.F entre l’Allemagne et la France Utilisation des moyens de communication dans les autres pays Les conséquences de l’utilisation des moyens de communication L’écoute Le sabotage les limites de l’ensemble documentaire, dû à la propagande En 2009, une exposition a eu lieu au Mémorial de Verdun sur les communications pendant la Première Guerre mondiale. Cette exposition révèle alors des informations inédites, en raison du peu d’ouvrages écrits sur le sujet. Pourtant, les communications ont non seulement évoluées au cours de cette guerre, mais de plus jouées un rôle crucial. Notre ensemble documentaire, composé de cinq documents, nous permet alors de nous pencher sur la question. Le premier document est tiré des Annales des P.T.T dans le chapitre les enseignements de la guerre édité en 1921. [...]


[...] En outre, le sabotage des lignes télégraphiques et téléphoniques est aussi très courant dans la Grande Guerre. Il est à la fois involontaire, causé par des obus et mitrailles lors des batailles, mais aussi volontaire et programmé par les armées : le sabotage d’une ligne entraine une défaillance de communication et ainsi affaibli l’ennemi. Pour contrer ce sabotage, des sapeurs télégraphistes sont mobilisés dans les deux camps pour rétablir les lignes. C’était un travail très dangereux, car ils déroulaient leurs câbles sous la mitraille et les obus, devaient ramper pour réparer les fils coupés, récupérer le matériel ou exploiter les centraux de campagne. [...]


[...] Ce réseau est alors utile aux Allemands pendant la Première Guerre mondiale. En France, contrairement à l’Allemagne, le réseau téléphonique est très peu développé en 1914. Le téléphone apparaît à un moment ou les Français misent tout sur la télégraphie, et ne veulent pas investir dans une nouvelle technologie. Par ailleurs, le téléphone est moins évolué en France en 1914 dans la mesure ou celle-ci n’est toujours pas équipée du commutateur électrique, excepté à Nice. En effet, alors que le commutateur électrique d’Almon Strowger arrive en Allemagne en 1908, il faudra attendre 1913 pour que Nice s’en munisse, et 1928 pour que Paris l’utilise. [...]


[...] De plus, les troupes de la Première Guerre mondiale développent un système de communication peu commun : les pigeons. Ainsi, des pigeons étaient équipés d’appareils photo pour à obturateur programmé, qui partaient en éclaireurs pour préparer le terrain. Ces pigeons, aussi bien utilisés par les Français que par les Allemands, étaient aussi utilisés pour véhiculer des messages à grande distance. En effet, l’isolement des troupes dans les tranchées ne permettait parfois ni l’utilisation de la T.S.F, ni du téléphone. Alors, des pigeons voyageurs étaient chargés de messages, et parfois lâchés de bus ou même d’avions. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Quelle a été l'importance de l'Etat dans le développement économique depuis la Première Guerre...

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Dissertation   |  13/06/2006   |  fr   |   .doc   |   11 pages

Le déclenchement de la premiere guerre mondiale est-il dû au déclin du concert européen

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Dissertation   |  26/02/2008   |  fr   |   .doc   |   11 pages

Plus vendu(s) en histoire contemporaine

La géographie des conflits armés au début du XXIe siècle

 Histoire & géographie   |  Histoire contemporaine   |  Cours   |  14/01/2014   |  fr   |   .pdf   |   66 pages

Les sociétés coloniales à l'âge des empires, des années 1850 aux années 1950 - Divers auteurs

 Histoire & géographie   |  Histoire contemporaine   |  Fiche de lecture   |  16/08/2013   |  fr   |   .doc   |   27 pages
Offert !

Stage de fin d'étude "coeur de réseau" chez l'opérateur SFR

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !