Oboulo.com
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

enseignante à domicile depuis 4 ans
Niveau
Expert
Etude suivie
licence de...

Informations sur le doc

Date de publication
04/10/2007
Date de mise à jour
25/02/2015
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
expert
Téléchargé
12 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Chant d’automne, Baudelaire

  1. Projection de l'homme dans l'univers
  2. Le décor symbolique de l'automne
  3. Une volonté de maîtriser le temps
  4. Quel remède contre la souffrance ?

Baudelaire, poète du XIXème siècle, fut un « enfant de vieux » et fit une expérience précoce de la mort et donc de la douleur. Aussi ne pouvait-il avoir qu’une conscience hypertrophiée du Temps et du Mal, mais l’originalité baudelairienne réside dans cette alchimie de la souffrance, qui consiste à extraire du mal une beauté propre : c’est ainsi que peut se définir le recueil de poèmes Les Fleurs du Mal, qui est également un cri vers une transcendance vitale et tragiquement absente.
A l’époque où il écrit Chant d’automne, qui fera partie de la deuxième édition du recueil, celle de 1859, Baudelaire est malade : atteint de syphilis, le spleen le ronge, se manifestant par des crises d’angoisse, une sensation d’oppression, des hallucinations et des vertiges…Pis encore, le poète traverse une période d’obsession morbide : « [Il] regarde passer les têtes de mort. » Cette pièce de Chant d’automne appartient à la première section des Fleurs du Mal, intitulée Spleen et Idéal ou la double prostration de l’âme de l’artiste. De plus, nous sommes dans le cycle de Marie Daubrun, muse aux yeux verts et modèle de la femme enfant.
La première impression qui se dégage du texte est cette obsession morbide du Temps. Baudelaire semble effectivement se lire dans le paysage extérieur, sentant que sa vie lui échappe progressivement au fur et à mesure que l’hiver approche. Cependant, la poésie est là justement comme une sorte d’exorcisme et de testament.

[...] Marie Daubrun est ici symbole de la jeunesse et de l’amour. Elle rappelle l’été, symboliquement la jeunesse de son amant, et se caractérise par la douceur. Douce beauté qui lui inspire un certain réconfort sur [ses] genoux ; l’amour est donc une protection, une lumière dans les abîmes du mal, puisque le champ lexical de la lumière ainsi que la présence de couleurs chaudes telles que le bleu de la mer ou l’arc en ciel d’un soleil couchant parcourt cette pièce. [...]


[...] Le temps est donc, en second lieu, envisagé comme une promesse d’arrachement à la souffrance. Dans un futur proche s’annonce le temps du figement, le plongeon dans les froides ténèbres où cœur ne sera plus qu’un bloc rouge et glacé Autrement dit, le spectacle de l’intériorité est à l’horizon et le temps figure de délivrance ne coule plus. La souffrance est donc d’autant plus atroce que la sensation de froid glacial se dégage du second quatrain. Un autre appel voilé à la mort peut se voir dans l’expression bercé par ce choc monotone : l’image est somme toute insolite par l’alliance des termes, mais elle évoque le sommeil, une certaine quiétude, idée notamment rendue par le groupe nominal choc monotone évoquant une musique de fond ou une berceuse. [...]


[...] Il faut donc trouver un remède. Le poète se réfugie apparemment dans le passé et dans l’amour, incarnés en la personne de Marie Daubrun, mais a-t-il découvert la panacée? Sa tentative reste vaine car l’Idéal échoue et la mort reprend ses droits. Le passé conçu comme échappatoire au mal invite l’artiste à la mélancolie et à la nostalgie de sa jeunesse. Le thème du regret est effectivement très présent et les images du passé sont très nombreuses ; elles dénotent d’ailleurs un certain romantisme attardé comme par exemple les clichés du glorieux automne ou du soleil couchant Les sentiments sont donc un peu adoucis, même si l’accumulation de voyelles sourdes et graves induit de la gravité et de la douleur. [...]


[...] Cependant, le texte laisse transparaître un rapport ambigu au temps. La vision du temps est effectivement ambivalente non seulement dans le domaine émotionnel, c'est-à-dire relevant des sentiments que peut inspirer le temps, mais aussi en ce qui concerne une volonté de maîtriser cet élément. Tout d’abord, un certain dualisme se fait jour, puisque d’une part, le temps suscite l’angoisse car il promet inéluctablement la mort, mais d’autre part, cette dernière semble désirée comme l’ultime recours. Le temps est donc perçu, en premier lieu, comme une source d’angoisse existentielle. [...]


[...] Vaine tentative car l’Idéal renforce le Spleen, pis encore il l’alimente avec prodigalité. Toute élévation est suivie de retombées spleenétiques, chaque fois plus lourdes et plus longues. Cependant, le poète triomphe en quelque sorte du mal par ces créations d’images littéraires qui expriment et exorcisent ces angoisses. La poésie a donc une mission bien précise. L’Art poétique est donc l’expression de l’angoisse et une expiation de la souffrance. Ce Chant d’automne est effectivement un univers étrange où règne une atmosphère mystérieuse. [...]

...

Plus vendu(s) en littérature

Le personnage de roman doit-il être un héros ou appartenir à l'humanité commune ?

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Dissertation   |  08/03/2012   |  fr   |   .doc   |   3 pages

Gustave Flaubert : Madame Bovary

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  10/05/2002   |  fr   |   .doc   |   9 pages

Derniers documents en littérature

Albert Camus, de l'écrivain au journaliste : une oeuvre militante

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Dissertation   |  26/05/2015   |  fr   |   .doc   |   5 pages

Un médecin face aux pestes de 1348 et 1360 - Guy de Chauliac

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  25/05/2015   |  fr   |   .doc   |   2 pages
Offert !

Fiches de révision de Philosophie

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !