Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

enseignante
Niveau
Avancé
Etude suivie
littérature
Ecole, université
université...

Informations sur le doc

Date de publication
27/11/2007
Date de mise à jour
21/01/2015
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
3 pages
Niveau
avancé
Téléchargé
7 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
1 réaction
5
réagissez !

« Les coquillages », in Fêtes Galantes, Paul Verlaine (notes)

  1. Premier tercet : tous les coquillages ont une particularité
  2. Deuxième tercet : un coquillage rouge
  3. Troisième tercet : un coquillage pâle
  4. Quatrième tercet : deux coquillages // parties du corps féminin (nuque, oreille)
  5. Vers final : un coquillage troublant

Octosyllabes. 4 tercets et un vers final isolé.
Poème en boucle, qui a une structure circulaire : de « chacun » - donc tous un à un -(vers 1) à « un » (vers 13). Poème qui s’ouvre sur le multiple et se clôt sur l’unicité.
Titre pluriel : « les coquillages », rétrécissement de la perception avec finalement « un » coquillage à la fin du poème.
Ode à la femme aimée par Verlaine à travers la symbolique des coquillages.
Le corps de la femme, objet sensuel, est vénéré. Des thèmes paraissent sous-jacents : souvenir de l’amour, et d’une nuit d’amour.

[...] Conclusion Poème symboliste : le coquillage renvoie au corps, à l’âme et au cœur de l’être humain. Analyse du souvenir et du rôle de la mémoire par Verlaine : un je s’exprime, prend presque parfois l’indéfinition d’un on Intermittence et incomplétude : caractère insaisissable du souvenir de la femme, et donc de la femme elle-même. Trouble final du poète : l’être du poète (dans tout le recueil FG) est toujours près du chavirement, de la chute dans la rêverie, de la perte du sentiment de la réalité. [...]


[...] Second tercet Le regard du poète se pose en souvenir sur un de ces coquillages : travail de la mémoire. Un coquillage pris à la fois dans sa particularité un v.4), mais appartenant en même temps à un groupe, comme indéfini l’un : ambiguïté voulue. Thème qui est d’ailleurs récurrent dans l’œuvre de Verlaine : les âmes rime double avec aimâmes et enflammes Renvoie à l’intimité. L’étreinte charnelle, le sexe sont ici célébrés : la chaleur de l’amour physique. Champ lexical de la chaleur : ( Une couleur, la pourpre (vers : rouge violacé, couleur vive, dérobée au sang symbole de vitalité et de mort à la fois (ambivalence). [...]


[...] Quatrième tercet Retour sur deux coquillages, assimilés à des parties du corps (presque du visage) de la femme aimée. Toujours la même idée de souvenir tronqué cf verbe central contrefait (v.10). Cette contrefaçon renvoie à la tromperie, peut-être une impression d’ombre chinoise (le souvenir n’est qu’une ombre), de fallacité (le souvenir est un faux de masquz (de tricherie). ( Echec de la fadeur du souvenir. Quelque chose échappe au peut-être : peut- être cette femme ? Coquillages : célébration de la beauté de la femme aimée. [...]

...

Plus vendu(s) en littérature

"Peau noire, masques blancs" de Frantz Fanon

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  15/04/2006   |  fr   |   .doc   |   8 pages

Emile Zola : L'oeuvre comme vision du monde des artistes à la fin du XIX siècle

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Mémoire   |  10/05/2007   |  fr   |   .doc   |   120 pages

Derniers documents en littérature

La contestation des valeurs classiques : Le baroque

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Cours   |  13/04/2015   |  fr   |   .pdf   |   3 pages

Un mouvement précurseur du classicisme : la préciosité

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Cours   |  13/04/2015   |  fr   |   .pdf   |   1 page
Offert !

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP

Accéder à la dissert' du jour
Qui veut gagner une tablette ? Envoie tes docs sur Oboulo, cumule les points, et gagne une tablette ou de l'argent ! JE PARTICIPE !