• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Bibliothèque Electronique: Site internet de publication...
Niveau
Grand public

Informations sur le doc

Date de publication
11/08/2003
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
6 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Jean de La Bruyère : Les Caractères - Sous quels traits apparaît dans Les Caractères (I à X) la figure de "l'homme sage" qui échappe aux travers et à la folie généralisée le plus souvent dépeints par le moraliste ?

  1. Les termes employés par La Bruyère pour définir l'homme sage
  2. La sagesse se doit d'être double : individuelle et sociale
  3. Quelles sont les causes et les solutions proposées ?

"Son talent consiste principalement dans l'art d'attirer l'attention Il ressemble à un homme qui viendrait arrêter les passants dans la rue, les saisirait au collet, leur ferait oublier leurs affaires et leurs plaisirs, les forcerait à regarder à leurs pieds, à voir ce qu'ils ne voyaient pas ou ne voulaient pas voir, et ne leur permettrait d'avancer qu'après avoir gravé l'objet d'une manière ineffaçable dans leur mémoire étonnée." Ainsi parlait Taine à propos de Jean de La Bruyère. En effet, le célèbre moraliste avait pour but de corriger les défauts des hommes de son temps, et c'est dans cette optique qu'il a écrit Les Caractères, dont la dernière édition, datant de 1696, contient non moins de mille cent vingt fragments.
Dans ce que certains critiques qualifient de "Bible de l'honnête homme", comment trouver la figure de l'homme sage, qui échappe aux travers et à la folie généralisée ?
Cette recherche se fait d'abord par les termes mêmes employés par La Bruyère pour désigner les personnages dont il parle. A ce stade, on s'aperçoit que la sagesse se doit d'être double : individuelle et sociale. Enfin, nous verrons quelles sont les causes et les solutions proposées par le moraliste.

Définir la figure de l'honnête homme dans Les Caractères est une tâche ardue. Car dans Les Caractères, le moraliste dépeint l'homme sous son jour le plus sombre et avec ses défauts les plus inavouables. De ce fait, il n'utilise les figures positives de l'homme que pour comparer ce dernier avec l'homme vicieux. De plus, lorsque La Bruyère emploie des termes a priori valorisants tels que "les Grands" ou "les Beaux Esprits", une deuxième lecture nous dévoile en fait que ces termes qu'on croirait flatteurs ne le sont pas, La Bruyère utilisant l'ironie comme arme pour sa critique. Dans un premier temps, on pourrait considérer l'homme sage comme un opposé positif de la folie, c'est à dire une image inversée de tous les caractères décrits pas La Bruyère dans son œuvre.

[...] L'homme doit se tenir sur une ligne située au juste milieu, comme le fait le narrateur de la remarque 47 de "Des Biens de Fortune" en disant . ) je ne veux être, si je le puis, ni malheureux, ni heureux : je me jette et me réfugie dans la médiocrité." Dans cette dernière remarque, le intervient. Serait-ce là La Bruyère même qui s'exprime, tout en invitant son lecteur à choisir le même chemin que lui, c'est à dire la médiocrité ? [...]


[...] C'est une vision assez pessimiste, ou plutôt fataliste de la condition humaine, que Bossuet condamnera en disant qu' "Il ne faut pas permettre à l'homme de se mépriser tout entier . " Mais est-ce vraiment se mépriser que de rendre compte des ses travers et de les accepter comme tels ? C'est plutôt considérer que la vie est courte, et que mieux vaut la vivre de manière désintéressée, en gardant avec soi l'idée que nous ne sommes rien de plus qu'un être parmi des milliards, plutôt que de chercher à s'élever contre notre condition, et de, tôt ou tard, retomber dans notre misère initiale. [...]


[...] Les Caractères Sujet : Sous quels traits apparaît dans Les Caractères à la figure de "l'homme sage" qui échappe aux travers et à la folie généralisée le plus souvent dépeints par le moraliste ? "Son talent consiste principalement dans l'art d'attirer l'attention . Il ressemble à un homme qui viendrait arrêter les passants dans la rue, les saisirait au collet, leur ferait oublier leurs affaires et leurs plaisirs, les forcerait à regarder à leurs pieds, à voir ce qu'ils ne voyaient pas ou ne voulaient pas voir, et ne leur permettrait d'avancer qu'après avoir gravé l'objet d'une manière ineffaçable dans leur mémoire étonnée." Ainsi parlait Taine à propos de Jean de La Bruyère. [...]


[...] Le sage doit savoir rester simple et naturel; là où les "Grands" et les "Beaux esprits" s'encombrent d'artifices pour pallier à leurs défauts. L'honnête homme, lui, est franc et conscient de sa petitesse par rapport à Dieu. Il diffère en cela des "Esprits Forts", qui sont les libertins de l'époque de La Bruyère, et qui pensaient pouvoir se passer de l'enseignement divin. Cette conscience amène une autre qualité : la modestie. Cette modestie se traduit par le fait que l'honnête homme fait ce qu'il a à faire sans chercher la moindre gloire dans ses actions. [...]


[...] Enfin, la dernière remarque de l'ouvrage de La Bruyère est : "Si on ne goûte point ces Caractères, je m'en étonne ; et si on ne les goûte point, je m'en étonne de même." Le sage apparaît là comme celui qui s'étonne, qui ne prend pas parti ni pour un extrême, ni pour un autre. L'honnête homme, loin de n'être qu'une personne qui ne commet pas de mauvaises actions, apparaît comme quelqu'un de cultivé qui sait garder la tête froide et ne pas se laisser entraîner par le système, se sachant peu de choses car humain. C'est sur une vision de la misère de l'homme que se penche la Bruyère. [...]

...

Plus vendu(s) en littérature

"Moderato Cantabile", Marguerite Duras (1958) - chapitre I "La leçon de piano"

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  14/06/2010   |  fr   |   .doc   |   3 pages

"Peau noire, masques blancs" de Frantz Fanon

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  15/04/2006   |  fr   |   .doc   |   8 pages

Derniers documents en littérature

Entretien avec Baudelaire : défense et illustration de la poésie moderne

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  13/10/2014   |  fr   |   .doc   |   5 pages

La spécificité de la tragédie et ses effets sur le spectateur

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Dissertation   |  13/10/2014   |  fr   |   .doc   |   3 pages
Offert !

Les rapports entre le droit communautaire et le droit national

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !