• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

étudiante
Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
Sorbonne :...

Informations sur le doc

Date de publication
25/06/2008
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
13 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Commentaire composé « le portrait du père Goriot » sur un extrait de : le père Goriot, Balzac, étude du passage p.53-54 de l’édition Gallimard 1971

  1. Analyse de son apparence
  2. De quelle manière la technique réaliste lui donne vie ?
  3. Analyse de la dimension dramatique qui sous tend cette scène

Le texte que nous allons étudier est extrait du premier chapitre du roman Le Père Goriot, écrit en 1834 par Honoré de Balzac dans la continuité de sa grande œuvre réaliste, La Comédie Humaine. Il est ici important de noter que nous sommes toujours au cœur d’un incipit particulièrement long, répondant aux fonctions codifiantes de la présentation des personnages. En effet, le père Goriot en tant que principal sujet, fait l’objet d’une description approfondie débutée une dizaine de pages auparavant pour s’achever sur ce passage dont l’intérêt réside en ce qu’il montre l’aboutissement d’un homme au terme de quatre années de vie sous le regard des pensionnaires de la maison Vauquer.
La question se pose alors de savoir comment Balzac va répondre aux exigences du genre en érigeant le portrait du personnage clé de son œuvre.

[...] Le contrat moral du pacte de lecture est donc respecté dans les moindres détails. Cependant, cette présentation du père Goriot, logiquement attendu comme héros du roman à cause de sa référence directe au titre de l’œuvre, pose de manière légitime une question fondamentale puisqu’il apparaît ici en tant que victime impuissante. En effet, déjà présenté comme un martyr en proie à un drame intérieur évoqué par la douleur de sa paternité, nous sommes alors en droit de nous demander s’il va bel et bien être le véritable actant de ce roman. [...]


[...] Enfin, le complément circonstanciel de temps un soir qui introduit le dialogue, fige dans le présent l’état psychologique du père Goriot autant par le choix du moment où se déroule la scène que par les qualificatifs utilisés pour sa description. Ainsi, le décor sombre de la nuit se mêle au désespoir des sentiments d’un être devenu un vieillard C’est enfin l’impression d’inéluctabilité et d’impuissance qui se dégage de cette description dont les détails minutieux laissent cependant un parfum de mystère quant à l’explication du drame qui se déroule sous les yeux du lecteur. [...]


[...] Commentaire composé le portrait du père Goriot sur un extrait de : le père Goriot, Balzac, étude du passage p.53-54 de l’édition Gallimard 1971 Quand le père Goriot parut pour la première fois sans être poudré, son hôtesse laissa échapper une exclamation de surprise en apercevant la couleur de ses cheveux, ils étaient d’un gris sale et verdâtre. Sa physionomie, que les chagrins secrets avaient insensiblement rendue plus triste de jour en jour, semblait la plus désolée de toutes celles qui garnissaient la table. [...]


[...] - Elles viennent quelques fois, répondit-il d’une voix émue. - Ah ! ah ! vous les voyez encore quelques fois ! s’écrièrent les étudiants. Bravo, père Goriot ! [...]


[...] D’autre part, si l’on se réfère au travail de comparaison donné par l’analepse qui montre le père Goriot au temps de sa superbe, il se dégage une opposition forte avec la vision actuelle de l’homme dans toute sa déchéance. Le passage est donc clairement construit sous la forme d’un dyptique dont l’élaboration est indiquée par les marqueurs de la temporalité. En effet, la conjonction de subordination quand qui débute le passage, marque l’arrivée d’un événement marquant dans le temps du récit consacré au personnage depuis déjà une dizaine de pages. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Les divertissements parisiens dans la Comédie humaine de Balzac

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Mémoire   |  16/03/2009   |  fr   |   .doc   |   72 pages

Plus vendu(s) en littérature

"Moderato Cantabile", Marguerite Duras (1958) - chapitre I "La leçon de piano"

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  14/06/2010   |  fr   |   .doc   |   3 pages

"Peau noire, masques blancs" de Frantz Fanon

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  15/04/2006   |  fr   |   .doc   |   8 pages
Offert !

Les sources du droit international privé

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !