• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

étudiant
Niveau
Grand public
Etude suivie
Autres
Ecole, université
Lycée...

Informations sur le doc

Date de publication
04/11/2008
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
14 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

"Lambeaux" de Charles Juliet

  1. Carte d'identité du livre
  2. Présentation du récit
    1. Le genre
    2. Deux types de résumé
  3. Mes impressions de lecture

Le livre « Lambeaux » de Charles Juliet comporte une biographie et une autobiographie.
En effet, dans la première partie, il évoque, dans un portrait enquête, sa mère Hortense Juliet, qu’il n’a jamais connue. Celle dont pourtant il raconte la douloureuse histoire, celle dont il retrace ses pensées, ses hésitations et ses doutes, à partir de témoignages de personnes qui l’ont connue. Le dialogue avec une morte permet à l’auteur de ressusciter celle qui lui a donné la vie. C’est un moyen pour lui de faire connaissance avec elle. C’est d’ailleurs ce qui fait la principale particularité de cette biographie car il s’adresse directement à elle par l’emploi de la 2e personne du singulier. Alors que l’on attend pour une biographie l’emploi de la 3e personne du singulier.
Il brosse également le portrait de Félicie Ruffieux, sa mère adoptive et aimante. L’auteur tient à souligner ce qui est admirable chez cette femme exemplaire, nommée par son fils « la toute donnée ». Il lui rend hommage dans ce livre.
Cette œuvre est novatrice : l’auteur s’est contraint à employer la 2e personne du singulier. Il s’adresse aux deux personnages principaux dans un long monologue, seul le présent est employé et il n’y a aucun dialogue. Ce choix dévoile l’intensité de la relation de l’auteur et de ces deux femmes : l’histoire tragique de l’une et l’abnégation de l’autre et son amour filial pour elles.

[...] Avec persévérance, l’auteur recoud peu à peu les lambeaux de sa vie. III- Mes impressions de lecture À aucun moment, je n’aurais supprimé un passage de ce livre. En effet, Charles Juliet fait revivre et rend hommage aux deux femmes qui ont le plus compté pour lui, sa mère biologique et sa mère adoptive. D’une part cette œuvre est passionnante et d’autre part, si l’auteur estime nécessaire de retracer tous ces faits, il ne nous est pas permis d’en ôter une partie. [...]


[...] Avec l’utilisation du tu dans cette partie alors que l’on attend l’emploi de la première personne du singulier dans un récit autobiographique, Charles Juliet se dévoile au lecteur et le place au cœur de ses lambeaux de vie. Il écrit au présent, il parcourt ses souvenirs pour saisir au vol des moments intenses ou des gestes douloureux. Il fait ressurgir l’écorché vif qu’il est. Deux types de résumé 1er résumé (court) Charles Juliet dresse d’une part, le portrait de deux femmes aimantes : sa jeune mère biologique Hortense, qu’il n’a pas connue et sa mère adoptive Félicie, puis propose son autoportrait. 2e résumé (détaillé) Lambeaux de Charles Juliet est un récit autobiographique. [...]


[...] II- Présentation du récit Le genre Le livre Lambeaux de Charles Juliet comporte une biographie et une autobiographie. En effet, dans la première partie, il évoque, dans un portrait enquête, sa mère Hortense Juliet, qu’il n’a jamais connue. Celle dont pourtant il raconte la douloureuse histoire, celle dont il retrace ses pensées, ses hésitations et ses doutes, à partir de témoignages de personnes qui l’ont connue. Le dialogue avec une morte permet à l’auteur de ressusciter celle qui lui a donné la vie. [...]


[...] Elles sont pourtant gentilles, une tendre affection vous unit, vous vous entendez fort bien, mais tu dois reconnaître qu’elles manquent de maturité. Quand le père est absent, elles sont gaies, insouciantes, et tu sens que tu ne peux les faire participer à ta vie intérieure. Il arrive que tu en sois déçue. À d’autres moments, tu t’en réjouis, en leur parlant, en t’ouvrant à elles de ce qui t’agite, tu craindrais de les charger d’un poids qu’elles n’ont à porter. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Les interférences entre les règnes végétal, animal et humain et extrahumain dans l'oeuvre...

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Dissertation   |  23/01/2007   |  fr   |   .doc   |   97 pages

L'aventure esthétique d'André Malraux

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Mémoire   |  06/04/2008   |  fr   |   .doc   |   238 pages

Plus vendu(s) en littérature

Les fonctions de la littérature

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  12/04/2010   |  fr   |   .doc   |   7 pages

La préface de Cromwell : « Le théâtre est un point d'optique, tout ce qui existe dans le monde,...

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Dissertation   |  22/03/2008   |  fr   |   .doc   |   5 pages
Concours Oboulo !

Grâce à Oboulo, c'est 5 000€ de gains à gagner !

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !