DONNEZ VOTRE AVIS ! PARTICIPEZ AU SONDAGE OBOULO !

X
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

enseignante
Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
master lettres

Informations sur le doc

Date de publication
09/11/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
11 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

A la recherche du temps perdu, Marcel Proust

  1. Résumé du roman
    1. Du côté de chez Swann
    2. A l'ombre des jeunes filles en fleurs
    3. Le côté de Guermantes
    4. Sodome et Gomorrhe
    5. La Prisonnière
    6. Albertine disparue
    7. Le Temps retrouvé
  2. Présentation des protagonistes
    1. Le narrateur
    2. Albertine
    3. Charles Swann
    4. Charlus
    5. Jupien
    6. Saint-Loup
  3. Axes d'analyse de l'oeuvre
    1. Un projet d'écriture
    2. Le monde intérieur du narrateur
    3. L'écriture proustienne et l'art

A la recherche du temps perdu est un roman de Marcel Proust (1871-1922) écrit entre 1908-1909 et l’année de sa mort. Il est composé de sept tomes, dont trois paraîtront à titre posthume. Marcel Proust a souhaité doter son ensemble d’une cohérence et d’un équilibre, ce qui explique les nombreuses difficultés qu’il a expérimentées dans son processus d’écriture.

Un narrateur raconte son existence le long de ces parties ; mais il s’agit bien plus d’une méditation sur la force de la littérature, que d’une biographie à proprement parler (souvent proche de l’autobiographie par moments, soit dit en passant).
De multiples remaniements seront apportés à l’œuvre, sans que Proust ne parvienne pour autant à achever définitivement sa fresque. La postérité de son œuvre est considérable et dépasse le cadre du monde littéraire.

[...] A l’ombre des jeunes filles en fleurs Le narrateur est adolescent. Il se rend souvent chez les Swann. D’ailleurs, Charles Swann a finalement épousé Odette ; l’élégance de cette dernière suscite la fascination du jeune homme ; de plus, elle lui permet de rencontrer Bergotte, l’écrivain qu’il lisait durant son enfance, et qui fréquente son salon. C’est à la même époque que le narrateur découvre le théâtre et la comédienne Berma. Après quelques frustrations, le narrateur éprouve surtout de l’admiration envers ces femmes. [...]


[...] Quoi qu’il en soit, il apprend vite les usages du monde, grâce à ses capacités d’observateur. C’est un passionné d’art, d’architecture, de musique et de littérature. Enfant, il est très dépendant de sa mère et souffre de troubles nerveux. Albertine L’amante du narrateur est l’une des jeunes filles en fleurs Charles Swann Une narration unique à la troisième personne nous raconte un pan de sa vie. Voisin du narrateur, il épouse Odette Swann. Sa fille Gilberte est le premier grand amour du narrateur. [...]


[...] Son atelier est d’abord localisé dans l’hôtel de Guermantes. Par la suite, il achète un hôtel de passe et en devient le propriétaire et gérant. Saint-Loup Le Marquis de Saint-Loup est un ami proche du narrateur. III- Axes d’analyse de l’œuvre Un projet d’écriture Le roman n’est ni une autobiographie, ni des mémoires ; Marcel Proust reconnaît lui-même avoir induit le lecteur dans l’erreur en utilisant je dès l’incipit de son œuvre longtemps, je me suis couché de bonne heure Il écrit d’ailleurs ceci : J’ai eu le malheur de commencer mon livre par le mot je et aussitôt on a cru que, au lieu de chercher à découvrir des lois générales, je m’analysais au sens individuel et détestable du mot Son œuvre vise en réalité à prouver la puissance de l’écriture, à réparer ce que la vie a détruit par des désillusions. [...]


[...] Pourtant, Saint-Loup refuse d’abord de le présenter. C’est chez Mme de Villeparisis que le narrateur apprend peu à peu comment fonctionne le monde et les règles qui le régissent. Mais c’est un univers insignifiant et futile, ce qui ne cesse de le décevoir, jour après jour. Le jeune homme est un arriviste, certes, mais il est soudainement confronté au décès de sa grand-mère, une personne chère à ses yeux. Sa douleur n’est pourtant pas aussi intense qu’il ne l’avait anticipé. [...]


[...] A la même époque, le narrateur découvre les Verdurin, un clan fréquenté par Charlus et le musicien Morel, protégé de ce dernier La Prisonnière Le jeune homme est sur le point de rompre avec Albertine, puis il décide de rentrer avec elle à Paris, et la convainc de vivre ensemble. Mais la cohabitation tourne rapidement au cauchemar, en raison des pressions que le narrateur met sur elle, et de l’alternance de périodes de calme et de torture jalouse. Albertine se révèle maîtriser la duplicité. Lors d’une soirée chez les Verdurin, le jeune homme est bouleversé par un septuor et décide de rompre, car il craint de ne jamais véritablement posséder Albertine. Albertine disparue Le narrateur apprend un matin qu’elle l’a quitté. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Marcel Proust - Le Côté de Guermantes

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  19/04/2008   |  fr   |   .doc   |   2 pages

Extrait de "Sodome et Gomorrhe", Marcel Proust

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  01/10/2009   |  fr   |   .doc   |   3 pages

Plus vendu(s) en littérature

Les fonctions de la littérature

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  12/04/2010   |  fr   |   .doc   |   7 pages

La logique du conte de fées

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Dissertation   |  07/11/2003   |  fr   |   .doc   |   7 pages
Offert !

Le business model d'une start up : AirBnB

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !