• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Eleve Ingénieur
Niveau
Grand public
Etude suivie
informatique
Ecole, université
Telecom...

Informations sur le doc

Date de publication
18/03/2006
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
10 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
6 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

La déforestation tropicale: Madagascar

  1. Les causes de cette déforestation
  2. Les conséquences de cette déforestation
  3. Quelles sont les mesures de remédiation ?

La déforestation est un sujet d'actualité qui nous touche tous. Nous entendons beaucoup parler de la forêt amazonienne, mais c’est bien loin d’être la seule à être touchée.
Ce dossier porte sur la déforestation tropicale à Madagascar. La forêt Malgache d’une superficie estimée entre 90 000 et 130 000 km² pourrait bien disparaître à jamais si rien n’est fait, ainsi que de nombreuses forêts dans le monde.
Ce dossier traite donc des causes de la déforestation, qui sont aussi bien liées à la population locale qu’à des entreprises occidentales, et permet de comprendre l’impact de la déforestation au niveau humain et écologique. Le dossier aborde également les solutions qu’il serait possible de mettre en place afin de stopper la déforestation tropicale.

[...] La difficulté de mise en place de ces mesures est liée aux traditions profondément ancrées dans les villages : il faut convaincre les Malgaches du bien-fondé de ces mesures. Les associations réussissent sans grande difficulté à convaincre certains villages car la forêt est l’un des fondements de leur société ; il faut préserver la forêt car elle est le lieu de refuge pour les esprits de leurs ancêtres, la cachette idéale pour les zébus volés aux autres éleveurs, et enfin, une véritable pharmacie dans laquelle chaque arbre a ses pouvoirs guérisseurs. [...]


[...] Au niveau des sociétés forestières, une réglementation se met progressivement en place. De nombreux pays européens ont adoptés une réglementation forestière complète et efficace de protection et de reboisement qu’il faudrait étendre à la forêt tropicale. La difficulté réside dans le fait que chaque type de forêt nécessite un traitement, une planification particulière du fait de la diversité des espèces. Il ne suffit donc pas de transposer ces plans mais il faut les adapter, voire en élaborer d’autres. Au niveau local, il semble important d’agir plutôt en faisant prendre conscience aux Malgaches de l’importance du problème et en les aidant qu’en mettant en place des mesures répressives. [...]


[...] Là encore, Madagascar n’attend que l’aide d’autres Etats. Enfin, le développement de l’exportation de l’exportation du café, du clou de girofle, de la vanille et du sucre de canne pourrait permettre à Madagascar d’envisager en dehors du commerce du bois des jours meilleurs. Il semble donc nécessaire de trouver d’autres solutions plus efficaces que celles mises en œuvre jusqu’à présent pour stopper la déforestation avant qu’elle n’empire. Il est néanmoins facile de trouver des solutions mais beaucoup plus difficile de les appliquer. [...]


[...] De plus, les plantes vertes absorbent le gaz carbonique et rejettent du dioxygène (photosynthèse) : si l’on coupe trop d’arbres, le gaz carbonique s’accumule et contribue au réchauffement global de la planète. De tels bouleversements risquent donc, par leurs conséquences, d’avoir des répercutions néfastes dans d’autres zones climatiques. II. Quelles sont les mesures de remédiation ? Devant l’ampleur de cette catastrophe, il apparaît donc impératif et urgent de réagir. Cette protection de la forêt est cependant à traiter sur deux plans : mondial et local. [...]


[...] Il apparaît donc certain que l’évolution des mentalités est particulièrement difficile du fait même de la diversité des peuples et donc des coutumes et modes de pensées que comprend Madagascar. Seul un travail de terrain à long terme pourrait permettre d’envisager. Faire évoluer les mentalités et convaincre que la déforestation est un acte désastreux n’est pas suffisant : il faut pouvoir proposer des mesures de remplacement. Certaines associations essayent de mettre en œuvre un nouveau mode de culture, par exemple, en associant culture du maïs et des légumineuses. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Ecotourisme et développement local à Madagascar

 Politique & international   |  Écologie & environnement   |  Étude de cas   |  12/12/2007   |  fr   |   .doc   |   59 pages

La forêt ombrophile tropicale

 Politique & international   |  Écologie & environnement   |  Mémoire   |  07/01/2009   |  fr   |   .doc   |   69 pages

Plus vendu(s) en écologie et environnement

La mise en place d'une politique de développement durable

 Politique & international   |  Écologie & environnement   |  Mémoire   |  06/04/2008   |  fr   |   .doc   |   40 pages

Développement durable et profit

 Politique & international   |  Écologie & environnement   |  Mémoire   |  31/03/2010   |  fr   |   .doc   |   102 pages
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !