DONNEZ VOTRE AVIS ! PARTICIPEZ AU SONDAGE OBOULO !

X
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

responsable de communication
Niveau
Grand public
Etude suivie
écologie et...
Ecole, université
Institut...

Informations sur le doc

Date de publication
12/09/2010
Date de mise à jour
12/07/2014
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
3 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

La viticulture à Madagascar, une filière mourante

  1. Les plantations
  2. Pourquoi le vin malgache n'arrive-t-il pas à se faire une place sur la scène internationale ?
  3. ''La vigne c'est l'or de la haute matsiatra''
  4. Chacun prend en main ses responsabilités

La viticulture à Madagascar remonte depuis l’époque coloniale. Le gouvernement malgache s’est alors rendu compte de l’impact positif que pourrait apporter cette pratique à l’économie nationale. Une demande d’appui technique et financier a été alors présentée à la coopération suisse. En 1971, dans le cadre d’une collaboration entre les deux gouvernements, la société « Lazan’i Betsileo » a été créée.

Le but étant d’apprendre aux agriculteurs de la région de la Haute Matsiatra (Fianarantsoa) à cultiver la vigne et à vinifier le produit. De là est née la viticulture dans la Grande Île. Mais jusqu’à ce jour, cette filière ne connaît pas de succès aussi bien dans le pays qu’à l’étranger.

Pourquoi les Malgaches n’arrivent–ils pas à produire un vin de qualité ?

[...] Il a alors cité le respect des normes régissant la production de vin pour pouvoir exporter les produits (cépages utilisés, opérations sur la vinification Il a également précisé que la plupart des viticulteurs sont membres élus de la chambre de commerce de Fianarantsoa : c’est un privilège pour eux, pourquoi ils n’en profitent pas ! Par ailleurs, les opérateurs de la filière rejettent la faute au gouvernement. Selon Mme Isabelle Rakotozafy, cogérante de la Société Malaza Clos Malaza la filière viticulture était depuis longtemps délaissée par les dirigeants. Maintenant 15 ans, la loi relative à la législation sur des vins et des sous-produits du vin n’est toujours pas appliquée. Par ailleurs, les taxes à payer sont exorbitantes, pouvant atteindre jusqu’à du prix des productions. [...]


[...] Cette contribution pourrait se faire en terme de détaxation des boutures et des matériels importés. Une autre manière étant la mise à disposition d’un fonds de garantie pour les viticulteurs durant la période transitoire. En effet, la culture de la vigne destinée à la production de vin nécessite une phase de 3 à 5 ans de maturation (pour les cépages hybrides ; 2 ans pour les cépages nobles) pour engendrer des raisins bien matures favorables pour la vinification. De leur côté, les opérateurs vitivinicoles n’attendent pas les engagements de l’Etat. [...]


[...] En effet, les grands viticulteurs dans le monde n’utilisent que des cépages nobles. Mais les Malgaches quant à eux se rattachent aux traditionnels cépages hybrides, alors que les catégories de vin dérivé de ce cépage ne peuvent être millésimées, et nécessitent une chaptalisation avant la consommation (la chaptalisation est le fait d’ajouter du sucre au vin pour augmenter le taux en alcool). Par ailleurs, les cépages hybrides nécessitent également une période transitoire de 3 à 5 ans avant que les raisins soient prêts à être vinifiés. [...]


[...] En outre, les viticulteurs ont su faire du vin un produit touristique. A Fianarantsoa, les touristes passent obligatoirement sur la route du vin Les moines du monastère de Maromby, viticulteurs et encaveurs proposent une balade près des vignobles et une dégustation avec une gamme de vins rouges, gris, rosés, sans oublier les vins d’apéritifs. La propriété de Clos Malaza se situe au milieu d’une forêt d’eucalyptus. Lazan’i Betsileo, quant à lui a posé ses vignes en face d’un massif montagneux en plein soleil. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Le commerce international dans tous ses états

 Économie & marchés   |  Économie internationale   |  Mémoire   |  16/04/2009   |  fr   |   .pdf   |   115 pages

Plus vendu(s) en écologie et environnement

Développement durable et profit

 Politique & international   |  Écologie & environnement   |  Mémoire   |  31/03/2010   |  fr   |   .doc   |   102 pages

Qualité urbaine et qualité environnementale

 Politique & international   |  Écologie & environnement   |  Mémoire   |  23/04/2006   |  fr   |   .doc   |   69 pages
Offert !

Le business model d'une start up : AirBnB

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !