• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Auditeur financier
Niveau
Expert
Etude suivie
école de...
Ecole, université
EDHEC

Informations sur le doc

Date de publication
16/01/2004
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
11 pages
Niveau
expert
Téléchargé
106 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Le problème des retraites en France

  1. Le problème des retraites en France : La situation actuelle
    1. Situation démographique en France
    2. Comment fonctionne le système des retraites aujourd'hui ?
    3. Comparaison de la situation française avec celle d'autres pays en Europe
    4. Conclusion : la remise en cause du système par répartition
  2. Les différents modèles pour résoudre le problème : Théorie et observation
    1. Des leviers d'action divers peuvent jouer un rôle dans la réforme d'un système de retraite
    2. Exemples d'analyses et d'applications en Europe
  3. La réforme du système des retraites en France

Aujourd'hui, l'Etat français doit faire face à un problème complexe, celui du financement des retraites. En effet, le système des retraites par répartition qui s'appuie sur le principe de solidarité entre les générations, n'est vraisemblablement pas compatible avec une population vieillissante et une croissance faible. Après avoir exposé des données chiffrées et précises sur le régime des retraites et la démographie en France, nous nous attarderons sur les différents modèles envisageables pour résoudre le problème du financement des retraites. Enfin, nous tenterons de proposer une solution ou du moins d'apporter notre propre opinion et jugement sur ce sujet d'actualité qui ne concerne pas seulement la France mais aussi tous les pays d'Europe

[...] La Finlande La Finlande s’est attelée à la résolution du problème des retraites sous un angle différent. Le principe est de tirer parti de l’expérience des plus de 50 ans. Elle s’est donc fixée comme objectif d’augmenter la part de la population active et la durée de cotisation. Les moyens employés reposent sur la lutte contre les discriminations par l’âge grâce à : - l’extension du droit à la formation sans limite d’âge (aide financière pour la formation professionnelle jusqu’à 60 ans au lieu de 54 ans). [...]


[...] Fitoussi Pour résoudre le problème des retraites, J.P. Fitoussi évoque une première solution, l’augmentation des cotisations au fur et à mesure qu’augmente le ratio inactifs retraités/actifs cotisants, ce qui ne semble pas trop bousculer la croissance économique (en France, la hausse des cotisations serait absorbée par les gains de productivité) car cela ne se traduirait que par un ralentissement de la hausse des revenus nets ; mais en même temps, cela peut amener une hausse du coût du travail, surtout peu qualifié, et donc pénaliser l’emploi de ce type de travailleur. [...]


[...] Ensuite il est devenu urgent de repenser le rapport au travail : plus souple qu’auparavant, il doit s’éloigner du rythme traditionnel formation/emploi/retraite qui est devenu obsolète. [...]


[...] Il existe cependant quelques aménagements à cette loi parmi lesquels la création d’un montant de pension minimum correspondant à 85% du SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance), la possibilité partir en retraite avant 60 ans à condition d’avoir travaillé 40 à 42 ans, une harmonisation progressive entre secteurs public et privé de la décote par nombre d’années manquantes de cotisation en 2013), la création d’une surcote (majoration de par année supplémentaire) Cependant ces aménagements seront financés sur le volume des ressources affectées aux retraites sans que ce volume n’augmente : il s’agit donc seulement d’une redistribution entre retraités. Le plan Fillon a subi de nombreuses contestations de la part des partis politiques, des syndicats et également de la part de beaucoup d’économistes au-delà même des aspects idéologiques, notamment car il repose sur des hypothèses incertaines. C’est donc sa réalisation effective qui est remise en cause. En particulier, la réforme Fillon repose sur l’hypothèse d’une baisse massive du taux de chômage à l’horizon 2010. [...]


[...] La remise en cause actuelle du système par répartition est certes principalement dûe au vieillissement de la population mais aussi, et ce n’est pas négligeable, à un ralentissement de la croissance. La situation économique de 1945, date à laquelle le système par répartition a été instauré, est extrêmement différente de la situation actuelle : croissance prévue à pour 2003, chômage grandissant, pas de politique incitant à l’immigration, pas de reconstruction ni de frustrations d’après-guerre . Mais le système des retraites par répartition n’est pas le seul à être remis en cause : les régimes spéciaux également. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Retraite répartition - capitalisation

 Politique & international   |  Questions sociales   |  Dissertation   |  06/02/2005   |  fr   |   .doc   |   18 pages

Face au problème des retraites en France : quelles stratégies adopter pour compléter ses revenus ?

 Politique & international   |  Questions sociales   |  Dissertation   |  02/10/2006   |  fr   |   .doc   |   40 pages

Plus vendu(s) en questions sociales

Dossier de pratiques professionnelles - la construction de la relation éducative dans le métier...

 Politique & international   |  Questions sociales   |  Mémoire   |  08/05/2010   |  fr   |   .doc   |   11 pages

Dossier de pratiques professionnelles - Diplôme d'Etat d'Assistant de Service Social

 Politique & international   |  Questions sociales   |  Rapport de stage   |  29/09/2008   |  fr   |   .doc   |   30 pages
Offert !

Rapport de stage BNP-Paribas (2005)

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !