• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Etudiant
Niveau
Expert
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
Université...

Informations sur le doc

Date de publication
09/09/2009
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
18 pages
Niveau
expert
Téléchargé
3 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Méthodologie qualitative des sciences politiques

  1. La critique historique
  2. Le mode de connaissance scientifique

Lorsque l’on étudie un phénomène en science sociale et politique il faut le restituer dans son contexte et donc maîtriser son histoire.
L’histoire procède par élimination (histoire des vainqueurs) : si on prend par exemple l’histoire de l’homme, tout savoir depuis le début de l’humanité est impossible. On ne retient donc que les choses les plus importantes et on oublie tout ce qui n’a pas d’intérêt.

La critique historique est une méthode qui nous permet de dire en quel document nous pouvons avoir confiance ou non. Pour arriver à une vérité historique, l’historien doit s’ouvrir aux autres disciplines pour être le plus pertinent possible, par ex. : l’économie de l’époque, quelles étaient les sociétés de l’époque… En sciences politiques c’est la même chose, il faut s’ouvrir aux autres disciplines pour être pertinent. Dans l’approche interdisciplinaire, on crée des liens entre les différentes disciplines. Mais cette approche est très difficile à mettre en place pour plusieurs raisons : le nombre élevé de liens et de plus il faut trouver un langage commun à toutes ces disciplines (ex : le mot système est différent pour un chimiste et pour un mathématicien).

Dans l’approche multidisciplinaire, chaque discipline observe l’objet puis fait rapport à un centralisateur. Cette approche est beaucoup plus simple à mettre en marche.
Qu'est-ce que la critique historique ? C’est l’ensemble des règles qui permettent à partir de témoignage au sens large d’établir cette vérité historique.
Il y a 3 grandes sortes de sources :
- les traces matérielles (vestiges)
- les sources écrites
- les sources parlées

[...] Cette théorie est quand même doctrinaire. o Les paradigmes de Thomas Kuhn : il est physicien et se dit qu’aucune théorie que l’on a vue ne s’applique vraiment à la physique. L’évolution de la physique se rapproche fort de l’évolution de la politique : on avance puis d’un coup tout se casse la gueule. Cela s’appelle une révolution : il y a des moments où on avance puis il y a une crise, un état de tension qui nous fait passer à autre chose. [...]


[...] En sciences politiques, on est toujours dans un état de préscience. Un paradigme se compose de théories, de concepts et d’outils d’observation. Si ces derniers sont très nombreux en biologie, physique c’est loin d’être le cas dans les sciences humaines, ils sont beaucoup moins nombreux et moins évidents on ne devra jamais se cantonner à la science politique pure, on devra toujours aller chercher dans les autres disciplines. Le point de vue de Kuhn est qu’on ne travaille pas avec un seul paradigme mais on se construit un paradigme, un multi-paradigme dès le début de nos études. [...]


[...] o Dans l’administration : on se pose la question du public que l’on va cibler. Les principales catégories sont l’age, le sexe, la profession, les diplômes mais on peut en rajouter si besoin est. Il faut faire attention aux catégories de gens que l’on interroge en fonction de ce que l’on veut savoir. Il faut également faire un échantillon (plus l’échantillon est grand, plus les résultats seront concluants). L’endroit où on interroge peut influencer. La manière dont on aborde les personnes pour leur poser les questions est à chaque fois différente et cela peut à chaque fois influencer la réponse d’une manière différente. [...]


[...] Le voyage de la source ? Par où est-il passé ? Y a-t-il des annotations ? Est-ce un document restauré ? Qui en est à l’origine ? Quelle était sa démarche ? . - la critique de provenance : Quelle que soit la nature de la source, la critique de provenance doit répondre à 3 questions : Quand la source historique a-t-elle vu le jour ? Où se situe son origine ? [...]


[...] Comment se fait-il qu’une rupture arrive alors lors de la période de science normale tout était super discipliné ? A un moment donné une personne découvre que ce sur quoi on se basait est faux cette personne doit passer par les bons canaux pour se faire entendre (et ceci comporte des règles) : des revues scientifiques congrès / colloques société scientifique enseignement (thèse, mémoire, ) Il se peut qu’il y ait dans certains canaux des filtres. En il y a d’autres scientifiques qui lisent les articles avant qu’ils ne paraissent et disent si oui ou non ils seront publiés sélection faite sur des critères basés sur la science normale très dur de faire passer une rupture par-là. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Définitions de sciences politiques

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Fiche   |  20/05/2009   |  fr   |   .doc   |   7 pages

Les apports d'une méthodologie qualitative dans les études marketing

 Marketing & marques   |  Théories marketing   |  Mémoire   |  21/10/2009   |  fr   |   .doc   |   32 pages

Plus vendu(s) en sciences politiques

La communication politique

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Mémoire   |  10/04/2008   |  fr   |   .doc   |   74 pages

Police administrative et libertés fondamentales

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Dissertation   |  24/04/2007   |  fr   |   .doc   |   5 pages
Offert !

Analyse de la stratégie de l'entreprise Amazon

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !