DONNEZ VOTRE AVIS ! PARTICIPEZ AU SONDAGE OBOULO !

X
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Étudiant
Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
Sciences Po...

Informations sur le doc

Date de publication
07/11/2012
Date de mise à jour
15/11/2012
Langue
français
Format
Word
Type
cours
Nombre de pages
12 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
0 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

La IVème République: la Libération et le GPRF du général de Gaulle (août 1944 – janvier 1946)

  1. Les priorités du GPRF : restaurer l'autorité de l'Etat et réintroduire la France dans le concert des grandes puissances
  2. Les forces politiques à la libération
  3. Les élections d'octobre 1945 et leurs conséquences (novembre 45-janvier 46)
  4. Le tripartisme et la genèse de la IVe République (janvier 1946 - mai 1947)
    1. La formation du tripartisme et la difficile élaboration de la Constitution
    2. La Constitution de 1946 instaure un régime de l'assemblée
    3. La mise en place des pouvoirs publics et la rupture du tripartisme
  5. La "troisième force" au pouvoir (1947 - mars 1952)
    1. Une double menace pèse sur la IVe République
    2. La "Troisième Force" est une coalition fragile
    3. La dislocation de la "Troisième force"
  6. L'enlisement de la IVe République (mars 1952 - mai 1957)
    1. Le retour de la droite au pouvoir (mars 1952 - juin 1954)
    2. L'expérience Mendès France (juin 1954 - février 1955)
    3. La France malade de l'Algérie et le gouvernement Guy Mollet
  7. L'agonie de la IVe République (mai 1957 - juin 1958)
    1. La déliquescence du pouvoir
    2. La crise du 13 mai 1958
    3. L'effondrement de la 4e République et le retour de De Gaulle

Le 25 août 1944, c’est la libération de Paris, mais toute la France n’est pas libérée. Les armées sont arrivées en Normandie le 6 juin et en Provence le 15 août. Le Nord-Est de la France reste non libérée, ainsi que des « poches » telles Lorient, La Rochelle. Cette libération de Paris est une date importante. La 2ème DB de Leclerc incarne la Résistance extérieure des Forces Françaises Libres (FFL) et l’action des FFI et des forces communistes parisiennes dirigées par Rol-Tanguy, permet cette libération. Elle est secondée par les forces américaines.
C’est la reddition des Allemands dans Paris. La question du gouvernement français se pose alors. Le 25 août 1944, de Gaulle arrive à Paris et s’installe à la tête du pouvoir. Il transfère à Paris le gouvernement qu’il a crée quelques mois auparavant à Alger : le GPRF.
Le GPRF installé à Paris incarne le nouvel ordre républicain. De Gaulle annonce immédiatement ses objectifs : poursuivre la guerre aux côtés des Alliés, restaurer l’Union nationale. La question de la légitimité du GRPF est posée sur la table, puisque CDG s’installe au pouvoir. Il n’a pas été élu.

[...] Le plan Pinay ("l'emprunt Pinay" tente de mettre fin à l'inflation). Des divergences en matière de politique étrangère, notamment sur l'Europe. Le MRP est toujours le parti européen, alors qu'il y a toujours des membres de l'ex-RPF. Ainsi, la CED traîne, puisqu'elle ne risque pas d'aboutir. La politique coloniale pose aussi problème, de plus en plus de tensions notamment en Indochine. Seul le MRP reste attaché parce qu'il craint qu'elle ne tombe entre les mains du communisme. Au sein de la majorité, certains envisagent d'abandonner les colonies. [...]


[...] Ils mettent fin à leur discours de "parti de gouvernement". Les choses s'aggravent à partir d'octobre 1947 avec la création du Kominform, prônant l'opposition systématique du PCF avec les partis "bourgeois". À partir d'octobre 1947, le discours devient extrêmement dur. Les communistes vont de plus en plus soutenir toutes les manifestations qui s'opposent au gouvernement, et qui sont souvent très dures. Le communisme représente alors pour les Français le "parti de l'étranger". Les communistes sont isolés. Les grèves de l'automne 47 sont extrêmement dures, notamment dans la SNCF. [...]


[...] Le parti communiste sort grandit de la guerre, par leur entrée en Résistance en 1941. Beaucoup de partis communistes s’engagent dans la résistance intérieure et paient un très lourd tribu, mais l’expression 75.000 fusillés est très exagérée. À partir de 45, le PCF joue le jeu de la libération et de la reconstruction, il veut apparaître comme un parti de gouvernement et non pas de révolution. C’est un parti fort avec de nombreux adhérents. Le PC est dirigé par Maurice Thorez. [...]


[...] Il change le gouverneur Alger et le remplace par Lacoste. L'intensification des opérations en Algérie, Mollet envoie les soldats du contingent se battre en Algérie. En 1957, la bataille d'Alger décide de démonter le FLN français. Ben Bella est arrêté dans l'avion qui le menait au Maroc. Le conflit en Algérie s'intensifie avec Guy Mollet. Il est de plus en plus critiqué à l'intérieur de son parti, PMF démissionne du gouvernement Guy Mollet. Mollet est soutenu par la droite et non plus par le centre gauche et les socialistes. [...]


[...] PMF est arrêté au début de la guerre pour avoir participé au gouvernement de la IIIe, jugé et incarcéré. Il arrive à s'échapper, s'enfuit et rentre dans la Résistance aux côtés de De Gaulle. Au sein de la Résistance, il devient politique, et est envoyé à Bretton Woods en 1944 comme représentant de la France libre. Il a donc des compétences économiques. PMF entre en désaccord avec De Gaulle dans le GPRF, qui est pour une certaine orthodoxie financière de lutte contre l'inflation. Il quitte le GPRF à partir de 1945. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Le rôle du Président du Conseil sous la IVe République

 Droit public & international   |  Constitutionnel   |  Fiche   |  04/02/2006   |  fr   |   .doc   |   8 pages

La genèse de la Constitution de 1958 - le discours de Bayeux, Général de Gaulle, 16 juin 1946

 Droit public & international   |  Constitutionnel   |  Commentaire de texte   |  17/11/2009   |  fr   |   .doc   |   3 pages

Plus vendu(s) en vie politique et élections

Edifier une performance politique, la « maîtrise » de la sphère médiatique par N.Sarkozy

 Politique & international   |  Vie politique & élections   |  Mémoire   |  28/09/2008   |  fr   |   .doc   |   136 pages

Marketing politique: comment mieux utiliser les médias dans une communication présidentielle en...

 Politique & international   |  Vie politique & élections   |  Mémoire   |  04/03/2011   |  fr   |   .pdf   |   70 pages
Offert !

La lettre de motivation : quelques éléments

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !