• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

étudiant
Niveau
Avancé
Etude suivie
sport
Ecole, université
ufrstaps

Informations sur le doc

Date de publication
28/10/2008
Langue
français
Format
Word
Type
guide pratique
Nombre de pages
6 pages
Niveau
avancé
Téléchargé
5 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Préparation d'une séance de badminton

  1. Description de la conduite
  2. Interprétation de la conduite
    1. Sur le plan moteur
    2. Sur le plan cognitif
    3. Sur le plan affectif
  3. Justification du mode d'entrée dans l'APSA Badminton
  4. Proposition de 2 situations d'apprentissage en rapport avec le problème de l'élève
    1. 1re situation d'apprentissage
    2. 2e situation d'apprentissage
    3. Remise dans le contexte

Pour faire progresser nos élèves, nous allons tout d’abord essayer d’analyser et d’interpréter cette conduite typique d’un élève de terminale de niveau 2, en rapport avec le problème fondamental posé par l’activité à l’élève et les différents types de problèmes (moteurs, cognitifs ou affectifs) qu’il peut rencontrer dans la pratique du badminton.
Nous ferons ensuite référence aux textes pour essayer de proposer 2 situations d’apprentissage en rapport avec le problème posé par l’activité à l’élève notamment en fonction des exigences de l’évaluation certificative du baccalauréat. Les textes auxquels nous ferons référence sont le BO HS nº5 du 30 août 2001, l’arrêté du 24 juillet 2001 et l’arrêté du 1er juillet 2002.
Toutes nos situations d’apprentissage sont sous forme de matchs pour répondre à la compétence culturelle « conduire un affrontement individuel » avec toutes les notions que cela suppose de maîtriser pour mener à terme cet affrontement : techniques, tactiques, tactiques dans l’urgence et stratégiques.

[...] Il va donc falloir ici lui apporter des connaissances techniques pour le faire progresser. L’élève sait jouer fort en dégager long. L’apprentissage de l’amorti va donc lui permettre de faire varier ses frappes pour créer un décalage avant/arrière grâce à l’alternance du dégagé et de l’amorti. C’est une des exigences de l’évaluation bac pour le niveau 2 : utiliser la précision et la puissance des frappes Il va donc falloir développer la précision (amorti) pour faire progresser l’élève vers le niveau 2. [...]


[...] L’observation est donc ici moins nécessaire. Les élèves de terminale préfèrent sûrement l’action à la réflexion. 2ème situation d’apprentissage Description - Match avec possibilité de miser banco pour arriver à la rupture de l’échange. - La réussite sur banco vaut 10 points si le point est marqué directement (sans que l’adversaire ne touche le volant). - point si après avoir misé banco l’adversaire renvoie le volant ou fait faute : il faut que le point soit marqué directement lorsque le joueur dit banco. [...]


[...] - Une rotation uniquement du tronc (sans avancer l’appui arrière vers l’avant). - L’élève est face au filet (tronc parallèle au filet) - L’impact se fait bras non tendu. - Le bras n’est pas relâché au moment de l’impact : exigence du niveau 2 : une prise de raquette relâchée - Le volant est frappé derrière la tête. Sur le plan cognitif Sur le plan cognitif, peut être que l’élève ne voit pas l’intérêt de jouer autrement. Dans ce cas il a une certaine représentation de l’activité dans laquelle il pense que la seule façon de gagner le point est de jouer fort et selon l’axe gauche/droite. [...]


[...] Cet aspect est aussi très développé dans les programmes : identifie dans l’échange le retard de l’adversaire sur le volant repousse pour jouer court L’élève devra donc ici décider du moment le plus opportun pour conclure le point en fonction : du placement et du déplacement de son adversaire (situation de déséquilibre, de replacement, de contre pied ) ainsi qu’en fonction de son propre placement et de la trajectoire du volant. Sur le plan affectif Sur le plan affectif enfin, peut-être que l’élève a peur de prendre des risques et applique donc une situation qu’il maîtrise. Il ne prend pas le risque d’appliquer des situations nouvelles qu’il maîtrise peut-être un peu moins bien. En effet pour l’élève il est plus sûr de dégager long que de risquer de perdre le point sur un amorti. [...]


[...] Remise dans le contexte Autorisation du smash dans la dernière situation mais uniquement sur le banco. Cela permet à l’élève de se replacer dans le contexte et de donner du sens à ce qu’il vient d’effectuer. En effet, lors de ces 2 situations nous lui avons fait prendre conscience que le jeu placé et l’alternance court/long était un moyen de créer la rupture de l’échange. En autorisant dans un dernier temps le smash uniquement sur le banco, on lui fait prendre conscience que le jeu fort est aussi un bon moyen de conclure le point. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Badminton

 Société & moeurs   |  Sport   |  Dissertation   |  05/06/2007   |  fr   |   .doc   |   13 pages

Animation sportive: Badminton

 Société & moeurs   |  Sport   |  Guide pratique   |  09/05/2008   |  fr   |   .doc   |   16 pages

Plus vendu(s) en sciences de l'éducation

Comment le maître tient-il compte du rythme des enfants dans l'organisation de la classe ?

 Société & moeurs   |  Sciences de l'éducation   |  Rapport de stage   |  23/10/2008   |  fr   |   .doc   |   19 pages

Comment rédiger un rapport de stage

 Société & moeurs   |  Sciences de l'éducation   |  Guide pratique   |  30/07/2010   |  fr   |   .doc   |   3 pages
Offert !

Les stratégies d'amélioration des acquisitions orthographiques des élèves

Accéder à la dissert' du jour
Concours Oboulo !

Grâce à Oboulo, c'est 5 000€ de gains à gagner !

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !