• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

étudiante
Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
IEP

Informations sur le doc

Date de publication
28/02/2011
Date de mise à jour
12/09/2014
Langue
français
Format
Word
Type
cours
Nombre de pages
7 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
42 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Travail et identité sociale

  1. Le travail en tant que facteur de construction des identités sociales
    1. Identités au travail et généralités
    2. Le travail comme « production » et « usage » de soi
  2. Quels problèmes aujourd'hui ?
    1. L'apport du travail dans la construction des identités du point de vue de l'absence ou de la dégradation de celui-ci
    2. La fin du travail et de sa centralité

L’identité désigne à la fois la façon dont les individus ou groupes se définissent pas eux-mêmes (donc une construction des agents sociaux à l’intérieur d’eux-mêmes) et sont définis par autrui (donc une catégorisation de la part de la communauté et des institutions sociales).

L’identité sociale peut se définir comme la synthèse de l’identité collective (qui rassemble les membres d’un groupe professionnel, d’une classe sociale, d’un groupe d’âge, etc.) et de l’identité individuelle (qui est une construction permanente entre des éléments personnels apportés par des expériences de la vie collective et des éléments conférés par l’appartenance sociale d’origine) : elle désigne la somme des identités particulières, selon les situations rencontrées et en fonction des différentes appartenances collectives.

Par exemple, une jeune employée est successivement et à la fois membre d’une classe sociale, partie d’une classe d’âge et adhérente au groupe féminin. Sa réaction sera différente selon l’aspect de son identité sociale particulièrement engagé dans une situation.

[...] Le travail et l’emploi demeurent à la fois une norme reconnue, le moyen le plus sûr de s’assurer une place et des droits, mais aussi d’échapper au sentiment d’être inutile au monde. Il confère un statut, une reconnaissance sociale : l’emploi établit l’individu comme actif, le définit comme économiquement productif et lui reconnaît une utilité sociale. La nature de l’emploi le positionne dans la nomenclature des PCS, et cette appartenance l’inscrit dans une identité professionnelle et sociale. Une catégorie socioprofessionnelle signale à la fois une capacité professionnelle, une qualité sociale et une inclusion dans un groupe social. [...]


[...] Même si cette vision apparaît comme utopiste, le problème de la mise en place d’un revenu universel est qu’il est loin de réaliser l’autonomie de l’individu, est qu’il peut au contraire contribuer à l’assujettir puisqu’il dépend de décisions qui pour l’essentiel lui échappent ; il ne peut pas procurer le sentiment de dignité qu’exprime la formule gagner sa vie Sources . Renaud Sainsaulieu, L’ identité au travail : les effets culturels de l’organisation . Hélène Garner, Dominique Méda, La place du travail dans l’identité des personnes (enquête) . Mailliot Stéphanie, Colloque IFOREP travail et identité sociale . Jeremy Rifkin, La Fin du travail . [...]


[...] Les problèmes créés par les nouvelles façons de travailler : stratégies managériales. Les nouvelles méthodes de production augmentent les cadences et le stress, mais aussi le travail précaire et atypique responsable du développement de la pauvreté. Après des analyses menées aux Etats-Unis puis en Europe, on s’aperçoit que le reengineering se propage aux dépens du concept traditionnel de sécurité de l’emploi : l’emploi au plus juste, le recours au travail temporaire et le temps partiel deviennent la norme. L’individualisme négatif est le produit de la précarisation du travail, et il peut nourrir des repliements et fournir le terreau du développement de communautés réactives. [...]


[...] o Dans le Dictionnaire des Sciences Economiques et Sociales, on le définit en économie comme l’activité humaine mise en œuvre afin de réaliser une production de richesses matérielles ou immatérielles. Comment se constituent les identités sociales ? La question est centrale pour le sociologue de savoir comment se constituent les identités sociales. Il existe principalement deux réponses : La première renvoie à l'expérience collective de situations de vie commune. Prenons l'exemple de la classe ouvrière: celle-ci est partie prenante de sa propre formation, puisqu'il y a auto définition du groupe, particulièrement du fait de l'expérience collective du travail, mais aussi des relations de voisinage, ou des logiques d'homogamie familiale. [...]


[...] Parce que le temps est considéré comme libre principalement en raison du fait qu’il est considéré comme référent à une marge de temps discrétionnaire, disponible, en opposition aux autres catégories de temps composées surtout d’obligations diverses Or le temps libre fait peur, c’est un grand vide que l’on ne sait pas comment occuper, on craint de se mettre à l’écart dans une société qui a fondé toutes ses valeurs sur le travail, et selon les études de M. Jahoda, P. Lazarsfeld et H. Zeisel, l’abondance de temps mène paradoxalement à une dévalorisation de celui-ci. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

L'identité au travail, son intérêt et ses limites

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Dissertation   |  10/02/2009   |  fr   |   .doc   |   3 pages

La sociologie des professions (C.Dubar, P.Tripier)

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  16/01/2008   |  fr   |   .doc   |   33 pages

Plus vendu(s) en sociologie

Habitus, champ et violence symbolique : les concepts clés de Pierre Bourdieu

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Dissertation   |  02/11/2009   |  fr   |   .doc   |   13 pages

La sociologie de Norbert Elias, Nathalie Heinich

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  05/04/2007   |  fr   |   .doc   |   14 pages
Offert !

Les difficultés d'internationalisation de la grande distribution

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !