• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

étudiant
Niveau
Avancé
Etude suivie
Science Po...
Ecole, université
IEP de Lille

Informations sur le doc

Date de publication
26/02/2002
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
7 pages
Niveau
avancé
Téléchargé
68 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Deux théories de l'Etat dans la sociologie classique. Karl Marx et Max Weber

  1. A l'origine de l'Etat : le principe de domination
    1. Les deux théories de l'Etat chez Marx
    2. Le concept de domination chez Weber
  2. Etat en voie de disparition ou Etat en voie de bureaucratisation ?
    1. La révolution prolétarienne ou le dépérissement de l'Etat
    2. Vers une rationalisation et une bureaucratisation croissante

Nous allons voir dans une première partie, que si pour les deux auteurs, les rapports de domination sont à l'origine de la naissance et du développement de l'Etat, Marx et Weber ne placent pas ces rapports de domination sur le même plan. Ce qui entraîne une conception différente du fonctionnement de l'Etat et donc de son devenir

[...] De là découle une seconde contradiction : celle existant entre la progression des richesses et la misère croissante du plus grand nombre. De cette contradiction il résultera une crise révolutionnaire. Or cette révolution sera provoquée par les capitalistes eux-mêmes puisqu'ils ne peuvent pas ne pas bouleverser l'organisation sociale. Engagés dans le système de concurrence, les capitalistes ne peuvent pas ne pas accroître les moyens de production et accroître le nombre de prolétaires et leur misère. Marx montre que l'Histoire est une succession de mode de production ; le passage d'un mode de production à un autre se réalise lorsque les forces de production et les rapports de production deviennent inappropriés. [...]


[...] A partir du coup d'Etat du 2 décembre 1851, l'Etat est de plus en plus autonome, se différencie de la société civile. C'est la victoire du pouvoir exécutif incarné par la personne de Louis Bonaparte sur le pouvoir législatif incarné par le Parlement. Marx écrit : Ce n'est que sous le second Bonaparte que l'Etat semble s'être rendu complètement indépendant Ces deux théories de l'Etat semble se contredire et ce d'autant plus que l'idée de Marx selon laquelle une société qui a connu un passé féodal enfante un Etat relativement indépendant semble réfuter l'autre idée selon laquelle l'Etat était l'instrument de la bourgeoisie sous la Monarchie de Juillet et la Seconde République. [...]


[...] Deux théories de l'Etat dans la sociologie classique. Karl Marx et Max Weber Introduction La sociologie française a longtemps été influencée par les œuvres de Marx et de Durkheim et particulièrement en ce qui concerne la théorie de l'Etat. Elle n'a accordé pendant longtemps que peu d'importance aux travaux de Weber, ou quand elle a bien voulu les prendre en considération elle s'est attardée essentiellement sur leur dimension méthodologique. Ce n'est donc que récemment que la sociologie française a pris en compte les travaux de Weber sur les rapports de domination et sur l'Etat. [...]


[...] Weber écrit dans Economie et société : Nous entendons par Etat, une entreprise politique de caractère institutionnel lorsque, et tant que, sa direction administrative revendique avec succès, dans l'application des règlements, le monopole de la contrainte physique légitime Ce type de pouvoir est impersonnel et légitime, ce n'est plus la domination d'une classe sur une autre. Weber écrit dans Economie et société : le détenteur légal type du pouvoir, le supérieur lorsqu'il statue, et partant lorsqu'il ordonne, obéit pour sa part à l'ordre impersonnel par lequel il oriente ses dispositions. Ainsi, le principe de domination est le principe qui fonde l'Etat chez Marx et chez Weber. Cependant, la domination n'est pas abordée sous le même angle chez l'un et chez l'autre des auteurs. [...]


[...] L'Etat indépendant ou l'Etat comme outil servile d'une classe dominante ? Dans le Manifeste du parti communiste, Marx écrit : le pouvoir politique, au sens strict du terme, est le pouvoir organisé d'une classe pour l'oppression d'une autre autrement dit le pouvoir politique est le moyen par lequel la classe dominante économiquement maintient sa domination et son exploitation. L'Etat se trouve donc au service des intérêts de la bourgeoisie. Ainsi la révolution de février 1848 s'est avérée être une révolution bourgeoise contre la haute bourgeoisie financière de la Monarchie de Juillet. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme. Max Weber

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  16/05/2002   |  fr   |   .doc   |   7 pages

Max Weber et la conception moderne de l'Etat

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Dissertation   |  26/03/2009   |  fr   |   .doc   |   9 pages

Plus vendu(s) en sociologie

Bourdieu, Pierre, La domination masculine, 1998, Le Seuil

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  29/06/2008   |  fr   |   .doc   |   26 pages

Rapport de stage d'observation en école élémentaire

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Rapport de stage   |  15/06/2008   |  fr   |   .doc   |   16 pages
Offert !

Les stratégies d'amélioration des acquisitions orthographiques des élèves

Accéder à la dissert' du jour
Concours Oboulo !

Grâce à Oboulo, c'est 5 000€ de gains à gagner !

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !