• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

étudiante
Niveau
Expert
Etude suivie
école de...
Ecole, université
IESEG Lille

Informations sur le doc

Date de publication
12/02/2004
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
15 pages
Niveau
expert
Téléchargé
67 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Les relations intergroupes - Stéréotypes, Préjugés et Discrimination

  1. Définitions
    1. Quelques notions utiles avant de commencer
    2. Stéréotypes
    3. Préjugés
    4. Discrimination
  2. Les origines des Préjugés
    1. La théorie de la personnalité autoritaire et du bouc émissaire
    2. L'apprentissage social
    3. La compétition et la coopération intergroupes
    4. La catégorisation et l'identité sociale
    5. L'équité, la privation relative et l'action collective
  3. Concrètement : qu'est-ce que cela veut dire ?
    1. Stéréotypes
    2. L'effet du cas exceptionnel
    3. Prophétie autoréalisatrice
    4. Discrimination dans le domaine de l'emploi
    5. La ségrégation raciale, une forme de discrimination toujours active
    6. Les principaux stéréotypes sur les hommes et les femmes
  4. Atténuer les préjugés et discrimination intergroupes
    1. L'hypothèse du contact intergroupe
    2. Les buts communs et la coopération
    3. L'approche sociocognitive

Tout individu, en plus de son identité personnelle, se définit également par son identité sociale et son besoin d'appartenir à un groupe. Cette notion de groupe est fondamentale dans l'analyse de cet exposé. En effet, la formation de groupes induit inéluctablement la création de stéréotypes, caricatures à partir de différences apparentes sur la façon de parler, de s'habiller, de pratiquer une religion, etc. Cela entraîne des jugements injustifiés et défavorables appelés préjugés, qui conduisent à la discrimination s'ils sont appliqués dans la vie courante.
Après avoir défini les stéréotypes, les préjugés et la discrimination, nous tenterons de déterminer les origines de ces trois concepts. Puis, nous les illustrerons d'exemples concrets avant de donner des solutions éventuelles à de tels comportements

[...] Ce serait un mécanisme de frustration qui pousse ceux-ci à rejeter le groupe étranger avec violence tout en acceptant sans critique son propre groupe. L’hostilité réprimée dans lors de l’enfance est finalement projetée sur les minorités ethniques et sur d’autres exogroupes jugés indésirables dans un contexte social donné. C’est dans ce sens que la théorie de la personnalité autoritaire a été utilisée pour expliquer des phénomènes tels que l’ethnocentrisme. L’ethnocentrisme est l’attitude qui consiste à considérer son propre groupe comme le centre de l’univers et à évaluer et à juger tous les autres groupes en fonction du sien. [...]


[...] Discrimination La discrimination est un comportement négatif contre un membre de l’exogroupe, envers lequel nous entretenons des préjugés. Cela correspond donc à un passage à l’acte. Ce comportement dépend certes de nos convictions personnelles, mais également des circonstances externes (environnement), dont on n’a pas forcément le contrôle. Ainsi, l’application de nos préjugés n’est pas automatique, puisqu’ils peuvent être soit socialement indésirables, soit carrément interdits par la loi. D’autres part, certains comportements discriminatoires peuvent se généraliser. Prenons le cas des femmes au Moyen-Orient. Leur participation dans certains domaines professionnels et sociaux leur est interdite. [...]


[...] En effet, il est vrai que la méconnaissance de l’exogroupe est fortement reliée à la formation des préjugés. Cependant le contact intergroupe peut faire ressortir autant de similitudes intergroupes que de différences irréconciliables. La généralisation des attitudes à la suite des contacts intergroupes : Hewstone & Brown (1986) soutiennent que l’effet bénéfique du contact intergroupe ne se généralise pas l’ensemble de la collectivité de l’exogroupe, mais seulement aux membres qui ont participé aux rencontres. Pourquoi ? les rencontres sont interpersonnelles plutôt qu’intergroupes. Les attitudes positives se limitent aux participants eux-même. [...]


[...] Lorsque ce sentiment de privation relative est perçu au niveau du groupe on peut arriver à des mouvements collectifs de revendication. Concrètement : qu’est-ce que cela signifie ? Après avoir définit les différentes théories, nous allons maintenant observer dans la réalité les faits qui confirment ces théories. Stéréotypes Pour démontrer l’effet des stéréotypes, une étude a été réalisé auprès de jeunes étudiants québécois sur leur avis par rapport à d’autres étudiants ayant des origines ethniques différentes (Haïtiens, Asiatiques, Latinos-américains, juifs et Européens francophones). [...]


[...] Conclusion Préjugés, stéréotypes et discrimination font partie intégrante de notre société et des modes de pensée de la plupart des individus. Comme nous venons de le voir au travers de cet exposé, ces comportements et attitudes négatives souvent injustifiés proviennent d’un conditionnement social mais également du parcours individuel de chaque personne. Le contact intergroupe peut permettre d’atténuer les préjugés mais dans des circonstances particulières ; principalement dans l’optique de la réalisation d’un but commun. Cependant, la différence étant dur à accepter c’est à chacun de faire la part des choses entre la perception de ce qu’on voit et la réalité. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Les stéréotypes, les préjugés et la discrimination

 Société & moeurs   |  Psychologie   |  Fiche   |  10/09/2007   |  fr   |   .doc   |   3 pages

Stéréotypes et relations intergroupes

 Société & moeurs   |  Psychologie   |  Fiche de lecture   |  30/03/2006   |  fr   |   .doc   |   9 pages

Plus vendu(s) en sociologie

Les femmes victimes de violences conjugales : de la honte à la lutte

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Mémoire   |  15/11/2012   |  fr   |   .doc   |   39 pages

Extrait de "La sociologie de Bourdieu", Pierre Bourdieu - la notion d'habitus

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Commentaire de texte   |  25/02/2009   |  fr   |   .doc   |   12 pages
Offert !

Rapport de stage BNP-Paribas (2005)

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !