• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

etudiant
Niveau
Avancé
Etude suivie
sociologie
Ecole, université
sorbonne

Informations sur le doc

Date de publication
26/01/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
13 pages
Niveau
avancé
Téléchargé
107 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

"Tristes tropiques" de Claude Lévi-Strauss

  1. « La fin des voyages »
  2. « Feuilles de route »
  3. « Le Nouveau Monde »
  4. « La terre et les hommes »
  5. « Caduveo »
  6. « Bororo »
  7. « Nambikwara »
  8. « Tupi-Kawahib »
  9. « Le retour »
  10. Analyse
  11. L'ethnologie dans la pratique
  12. L'ethnologie selon Lévi-Strauss
  13. Commentaire et débat
  14. Surinterprétation structurale ?
  15. L'éthique de l'ethnologue
  16. Tristes « Tristes tropiques », finalement

« Tristes tropiques » est un récit qui mêle autobiographie, études ethnographiques et réflexions. Grand public, l’ouvrage a rencontré un vaste succès dès sa publication en 1955, et constitue désormais une référence incontournable pour qui prétend s’intéresser à l’ethnologie. « Tristes tropiques » est composé de neuf parties ordonnées chronologiquement et traversées par trois thèmes principaux. Tout d’abord, le récit autobiographique de Lévi-Strauss, qui permet de suivre sa carrière du moment où il décide de partir enseigner la sociologie à l’Université de São Paulo jusqu’à son exil forcé aux États-Unis, peu de temps après la défaite de la France. Puis le récit de deux expéditions ethnographiques dans le Brésil central, l’une à la rencontre des Bororo et l’autre à la rencontre des Nambikwara, toutes deux entreprises avant la guerre, et auxquelles est l’essentiel de l’ouvrage est consacré. Enfin, des réflexions sur divers thèmes, dont on retiendra essentiellement le voyage, le métier d’ethnologue, les ravages de la colonisation, et l’Islam.
La structure complexe de l’ouvrage rend acrobatique toute tentative pour le résumer. En fait, tout découpage transversal est impossible, car aucun thème ne revient assez régulièrement sous la plume de l’auteur. Nous nous en remettrons donc au découpage par parties, en privilégiant toujours l’ethnographique sur la réflexion, et la réflexion sur le biographique.

[...] Lévi-Strauss fait une démonstration du pouvoir ascensionnel de l’air chaud à l’aide de ballons en papier chez les Nambikwara, et ces derniers y voient la manifestation d’un pouvoir qui les met en danger jusqu’à ce qu’il leur apporte, sous une menace à peine voilée, la preuve du contraire. Mais l’ethnologue ne risque pas seulement son intégrité physique en se rendant sur le terrain ; il risque aussi son intégrité intellectuelle. Deux anecdotes que rapporte Lévi-Strauss illustrent fort bien le problème. La première se déroule chez les Caduveo, quand Lévi-Strauss décide de prendre quelques photos. Il découvre alors que les Caduveo exigent non seulement d’être indemnisés pour être photographiés, mais qu’ils imposent de plus à l’ethnologue pour le forcer de les prendre en photo. [...]


[...] Plus intelligible est l’influence de la découverte de Lowie, et à travers lui de l’ethnologie anglo-américaine, véritable source d’évasion pour un professeur de philosophie qui ne pouvait se satisfaire d’être condamné, de par son métier, à la répétition. Le Nouveau Monde Partant de Marseille un matin de février 1935, nous suivons Lévi-Strauss sur les traces de Christophe Colomb dans le voyage qu’il entreprend jusqu’à São Paulo. Passage du Pot au noir, puis Rio, dont il retrace l’histoire de la fondation par Villegaignon. [...]


[...] Il fut un temps pour des raisons strictement pratiques qui sont aujourd’hui oubliées. Qu’on nous comprenne bien. Notre propos n’est pas de critiquer l’anthropologie structurale en général ce n’est pas le sujet, nous n’estimons pas en avoir les compétences, et d’autres l’ont déjà fait parfaitement avant nous5 mais de critiquer simplement la manière dont certains faits sociaux sont présentés dans Tristes tropiques L’auteur met en évidence des oppositions binaires, mais il ne conclut pas. L’attention du lecteur est donc attirée par la possibilité d’une généralisation, mais il reste sur sa faim car Lévi-Strauss ne lui livre aucune loi. [...]


[...] Le fait que cette charge ne soit finalement qu’en partie compensée par le privilège d’avoir plusieurs femmes incite Lévi-Strauss à penser que dans cette organisation du pouvoir basée sur le consentement et la réciprocité qui n’est pas sans rappeler un certain Contractualisme le chef n’est pas comme la psychanalyse voudrait le laisser croire un pur produit social. Il est déterminé aussi par son penchant personnel pour le prestige et l’exercice de l’autorité, quel que soit le poids des pratiques. Le long séjour de Lévi-Strauss chez les Nambikwara est ponctué de bien des événements intéressants, mais il en est un qui mérite tout particulièrement d’être noté. Visitant une autre bande, Lévi-Strauss décide de distribuer à son membre du papier et des crayons. [...]


[...] Que signifie la manière dont ils sont construits ? Cependant, il entreprend d’y répondre en établissant un parallèle entre le jeu de cartes occidental et l’organisation sociale des Mbaya. Mais ce type de raisonnement est d’une très pour ne pas dire trop grande facilité. Expliquer un fait en exposant ce qu’il n’est pas, ou en établissant un parallèle avec un autre fait survenu dans un contexte radicalement différent, ou en considérant le fait à une autre échelle, ou en le considérant à la même échelle mais sous un autre point de vue Autant de types de raisonnements faciles à développer et qui permettent de discuter du fait sans jamais expliquer ce qu’il est vraiment. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Tristes Tropiques (1955) de Claude Lévi-Strauss, synthèse, analyse et critique de l'oeuvre

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  13/04/2010   |  fr   |   .doc   |   18 pages

Tristes Tropiques de Claude Lévi-Strauss

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  31/03/2009   |  fr   |   .doc   |   6 pages

Plus vendu(s) en sociologie

Bourdieu, Pierre, La domination masculine, 1998, Le Seuil

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  29/06/2008   |  fr   |   .doc   |   26 pages

Les femmes victimes de violences conjugales : de la honte à la lutte

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Mémoire   |  15/11/2012   |  fr   |   .doc   |   39 pages
Offert !

Analyse du secteur de l'eau en bouteille en France en 2009, en vue du lancement d'un nouveau produit

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !