DONNEZ VOTRE AVIS ! PARTICIPEZ AU SONDAGE OBOULO !

X
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

Etudiante
Niveau
Avancé
Etude suivie
droit...
Ecole, université
Lille2

Informations sur le doc

Date de publication
31/03/2009
Date de mise à jour
02/05/2013
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
6 pages
Niveau
avancé
Téléchargé
56 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
1 réaction
5
réagissez !

Tristes Tropiques de Claude Lévi-Strauss

  1. Réflexion sur les voyages
  2. Rencontres avec les tribus primitives
  3. Le bilan des explorations

Mots-clés : société et mœurs, sociologie, fiche de lecture, tristes tropiques, tristes tropiques résumé, tristes tropiques extrait, tristes tropiques analyse

Notre avis :
Cette fiche de lecture réalisée d’après le récit autobiographique « Tristes tropiques de Claude Lévi-Strauss » se distingue par sa qualité et le niveau élevé d’analyse. L’étude s’articule autour de deux grands axes : Tristes tropiques résumé et Tristes tropiques extraits.

Tout au long de la fiche de lecture, le mot d’ordre est précision et l’auteur n’hésite pas à agrémenter d’extraits son analyse.

Les trois bonnes raisons de lire Tristes tropiques analyse :
- Le résumé est précis et particulièrement bien découpé
- En plus du résumé, le document propose une analyse complète d’un excellent niveau universitaire
- Selon sa progression dans la lecture de l’œuvre Tristes tropiques, les informations sont faciles à trouver et à étudier

À qui s’adresse cette fiche de lecture ?
- Aux étudiants en Lettres modernes ou en sociologie
- Aux élèves en littérature ou en psychologie travaillant sur la société et mœurs
- À toute personne à la recherche d’une fiche de lecture ou d'informations sur Tristes tropiques de Claude Lévi-Strauss

Dans son ouvrage, Tristes Tropiques, publié en 1955 dans la collection « Terres humaines », l’ethnologue Claude Lévi-Strauss a pour objectif de donner une autre vision des voyages. Cette idée apparait dès la première phrase du texte : « je hais les voyages et les explorateurs ». Le but de l’auteur est de s’écarter du spectacle que certains attendent des voyages pour s’intéresser aux civilisations inconnues ou presque d’un point de vue scientifique et surtout humain. Ainsi, il mêle ses récits de voyages, notamment en Amérique du Sud et en Asie, avec ses propres réflexions et méditations sur les voyages et les rapports entre les civilisations, tout en décrivant sa démarche et sa position d’ethnologue. Cet ouvrage peut donc être considéré comme anthropologique mais aussi autobiographique.

Claude-Lévi Strauss (né en 1908) est un ethnologue contemporain diplômé en droit et en philosophie dont le centenaire a été célébré le 28 novembre 2008. Il enseigna la philosophie au Brésil tout en débutant les missions ethnographiques dés 1935. Engagé dans l’armée durant la guerre, il ne reprit ces travaux scientifiques en 1948 et publia sa thèse l’année suivante : Les structures élémentaires de la parenté. Il écrivit ensuite de nombreuses œuvres (Races et histoires, 1952 ; Les mythologiques, 1964…) et se fit le théoricien du structuralisme. Cette théorie tend à dégager des structures inconscientes qui refléteraient les phénomènes sociaux, s’opposant ainsi au fonctionnalisme.

[...] Dans les villages éloignés, Claude Lévi-Strauss s’attache à établir des plans car ils reflètent la vie sociale des tribus et la pratique des cultes. Pour cela, il se sert des documents déjà existants et fait des recensements. Il y constate une forte division entre les deux sexes et une spécialisation professionnelle. De plus, il constate que la richesse de ces tribus ne s’observe pas à travers la détention d’objets matériels mais d’un capital de mythes, de traditions, de danses, de fonctions sociales et religieuses Mais sa vision occidentale du surnaturel se heurte au sans- gêne des Indiens, notamment lors des rites de transition. [...]


[...] Afin de percevoir leur mode de vie, Claude Lévi-Strauss va s’attarder sur une étude de leur habitat, de leur conception de la religion. Cette seconde étude est effectuée par l’auteur car il remarque que les enfants jouent avec des statuettes religieuses, ce qui dépasse sa propre conception de la religion mais la profanation n’a aucun sens pour les Indiens. Il faut donc replacer chaque fait dans son contexte, la même démarche devant être effectuée lorsque les Indiens se présentent devant lui de façon calculée pour se faire photographier. [...]


[...] Il écrivit ensuite de nombreuses œuvres (Races et histoires ; Les mythologiques ) et se fit le théoricien du structuralisme. Cette théorie tend à dégager des structures inconscientes qui refléteraient les phénomènes sociaux, s’opposant ainsi au fonctionnalisme. Pour cela, l’auteur s’immergea dans différentes civilisations pour tenter de dégager des lois universelles. Claude Lévi-Strauss reçût de nombreux prix et distinctions et est devenu l’un des ethnologues les plus reconnus, à l’heure où la décolonisation commençait à faire son chemin (indépendance de l’Inde, guerre d’Algérie . [...]


[...] Etalez-y la rouille de vos tentes. Mais au-delà de la frange pionnière et jusqu’à l’expiration du délai si court qui nous sépare de leur saccage définitif, respectez les torrents [ Ne foulez pas les mousses volcaniques En Amérique, l’ethnographe fut frappé par la nature vierge, qui n’a subi absolument aucune intervention de l’homme, ce qui est déconcertant pour un Européen dont l’environnement quotidien est modifié sans même qu’il s’en aperçoive. Ainsi, la forêt vierge et les grands espaces observés en Amérique lui inspirent un profond respect. [...]


[...] En Asie, les paysans produisent pour le marché mondial, se sont vus imposer un régime d’aliénation par les manufactures et l’arrivée de standards qui leur sont étrangers. Devant cette crainte de l’Asie et des villes, l’auteur préfère en retourner en Amérique latine qui reflète une ère où l’espèce était à la mesure de son univers et où persistait un rapport valable entre l’exercice de la liberté et ses signes Comme pour tirer un trait sur les villes, la partie suivante débute par un paragraphe qui raisonne d’un son très écologique et avant-gardiste : Campeurs, campez au Parana. Où plutôt non ; abstenez-vous. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

"Tristes tropiques" de Claude Lévi-Strauss

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  26/01/2009   |  fr   |   .doc   |   13 pages

Tristes Tropiques (1955) de Claude Lévi-Strauss, synthèse, analyse et critique de l'oeuvre

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  13/04/2010   |  fr   |   .doc   |   18 pages

Plus vendu(s) en sociologie

Bourdieu, Pierre, La domination masculine, 1998, Le Seuil

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Fiche de lecture   |  29/06/2008   |  fr   |   .doc   |   26 pages

Les femmes victimes de violences conjugales : de la honte à la lutte

 Société & moeurs   |  Sociologie   |  Mémoire   |  15/11/2012   |  fr   |   .doc   |   39 pages
Offert !

Le business model d'une start up : AirBnB

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !