• Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Informations sur l'auteur

étudiant
Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
ULB

Informations sur le doc

Date de publication
18/07/2010
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
3 fois
Validé par
le comité Oboulo.com
0 réaction
0
réagissez !

Présentation des clères femmes dans l’œuvre du clerc Villon

  1. Les femmes que Villon admire
    1. La Vierge
    2. Sa mère
    3. Marie d'Orléans
  2. Femmes que Villon a aimées
  3. Les femmes publiques

Le thème choisi appartient à une école historique assez récente, la gender history. C’est un courant historiographique américain qui date du début des années 90. Il a pour objet l’étude des femmes et leurs relations avec les hommes. Il s’agit d’une approche inédite en Europe et donc une nouvelle façon de considérer l’œuvre de Villon. Ce courant est représentatif des projections de notre temps sur l’œuvre de Villon. Cependant, ce courant a ses limites : il ne faut pas tomber dans l’excès du féminisme.

C’est dans le Testament que Villon rend hommage à sa mère. Il s’agit du huitain 89. Les vers 867-868 se rapportent certainement à sa mère, mais par la position de la relative Villon aurait également voulu faire un parallèle avec la Vierge qui elle aussi a souffert à cause de son fils. Par ce procédé, peut-être a-t-il voulu se référer aux deux femmes à la fois rendant ainsi la distinction moins aisée.

Les vers 869-872 sont assez ambigus et font l’objet d’explications différentes. Pour certains, c’est aux bras de sa mère que Villon fait référence quand il parle de château alors que pour d’autres, ces vers se rapportent à la Vierge associée à un château, une forteresse, un refuge.

[...] Présentation des clères femmes dans l’œuvre du clerc Villon Le thème choisi appartient à une école historique assez récente, la gender history. C’est un courant historiographique américain qui date du début des années 90. Il a pour objet l’étude des femmes et leurs relations avec les hommes. Il s’agit d’une approche inédite en Europe et donc une nouvelle façon de considérer l’œuvre de Villon. Ce courant est représentatif des projections de notre temps sur l’œuvre de Villon. Cependant, ce courant a ses limites : il ne faut pas tomber dans l’excès du féminisme. [...]


[...] Les échoppes d’armes étaient achalandées par des femmes jeunes et belles que fréquentaient les jeunes nobles et riches. Elle avait pour amant Nicolas d’Orgemont, un chanoine de Notre-Dame de Paris. Celui-ci l’installa au cloître Notre-Dame ce qui fit scandale. Il fut impliqué dans un complot qui lui valut la prison perpétuelle, il y succomba. L’heaumière est chassée du cloître et doit vivre en commun avec d’autres vieilles femmes. Elle devient le reflet d’elle-même. Villon la met en scène pour exprimer la lassitude de la femme en proie à l’écoulement du temps. [...]


[...] Il s’agit d’un vers emprunté à la quatrième églogue de Virgile. Durant le Moyen Age, ce vers a été interprété comme une prédiction de la naissance du Messie et donc du retour de l’âge d’or. Villon opère un rapprochement entre la naissance de Marie et celle du Christ. Marie n’est sans doute pas un nouveau Messie mais Villon la présente comme une envoyée de Jésus Christ. Il va ainsi lui appliquer une série de passages bibliques qui se rapportent au Messie. [...]


[...] Gardons ici la thèse selon laquelle deux femmes, Catherine de Vausselles et Marthe, ont joué dans la vie du poète un rôle plus important que les autres. Voyons maintenant ce que l’on peut dire d’elle. Catherine de Vaucelles aurait été une des femmes cruelles qui a fait de Villon un amant martyr Villon a été battu tout nu à cause d’elle. Il s’agit sans doute soit d’une punition légale car le poète l’aurait insultée publiquement ou chansonnée, soit d’une vengeance de la part d’un rival, sans que Catherine y soit directement pour quelque chose. [...]


[...] FAVIER François Villon, p. 317-318. Texte annexe n°5. De bon coeur Champion François Villon, p. 97-99. Niveaux de vie, p. 117et 120 . [...]

...

Plus vendu(s) en littérature

"Moderato Cantabile", Marguerite Duras (1958) - chapitre I "La leçon de piano"

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  14/06/2010   |  fr   |   .doc   |   3 pages

"Peau noire, masques blancs" de Frantz Fanon

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  15/04/2006   |  fr   |   .doc   |   8 pages

Derniers documents en littérature

Entretien avec Baudelaire : défense et illustration de la poésie moderne

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  13/10/2014   |  fr   |   .doc   |   5 pages

La spécificité de la tragédie et ses effets sur le spectateur

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Dissertation   |  13/10/2014   |  fr   |   .doc   |   3 pages
Offert !

Analyse de la stratégie de l'entreprise Amazon

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !